Processus de décentralisation au Mali et les effets sociopolitiques de la gouvernance locale sur les usages : Conflits de leadership et jeux de coopération des acteurs locaux dans le cercles de Diéma et de Nioro du Sahel

par Samba Aly Ba

Thèse de doctorat en Sciences Politiques

Sous la direction de Yves Palau.

Le président du jury était François Mabille.

Le jury était composé de Pierre Vercauteren, Pierre Verjans, Moussa Djiré.

Les rapporteurs étaient Pierre Vercauteren.


  • Résumé

    A partir des années 90, le Mali s’est engagé dans un véritable processus de décentralisation. Mais la plupart des entités territoriales décentralisées sont confrontées aux défis de la gouvernance locale. La gestion de proximité que cette situation implique entraîne l'ouverture de cadres de concertations et de prises de décisions en faveur du grand nombre des citoyens. Ce qui n'est pas sans poser des problèmes de conflits de compétences entre la tutelle ministérielle, les services déconcentrés de l'État, les collectivités locales, les acteurs de la coopération décentralisée, la société civile, la chefferie traditionnelle et les communautés villageoises. L’étude de la gouvernance locale et de la décentralisation est devenue un objet canonique en science politique. Elle demeure toujours d’actualité. En science politique, la « gouvernance locale » découle de la « gouvernance politique » d’une manière générale. Elle fait référence à des formes de coordination qui incluent une pluralité d’acteurs. A ce titre, l’action publique locale n’est plus le seul fait des autorités élues qui sont désormais tenues d’impliquer cette pluralité d’acteurs dans les processus décisionnels. La gouvernance locale occasionne un brassage d’acteurs d’appartenance sociopolitique et professionnelle diverse. Elle implique un « partage du pouvoir » dans les processus décisionnels et la reconnaissance d’une multiplicité de parties prenantes dans la gestion des affaires de la communauté. L’objectif de cette réflexion sociopolitique, à partir de l’expérience du Mali, notamment dans les cercles de Diéma et de Nioro du Sahel, vise à étudier le paysage sociopolitique local à partir des conflits de gouvernance locale liés à la gestion des équipements communautaires et des programmes de coopération décentralisée et de développement local. Il s’agit également de voir comment trouver dans le passé africain des éléments fécondants pouvant promouvoir des processus de décentralisation pertinents adaptés à nos réalités et porteurs de progrès.

  • Titre traduit

    "Conflicts of local governance in the decentralization process in Mali : the case of circles Nioro du Sahel and Diéma"


  • Résumé

    From the 90’s, Mali got into a real decentralization process. But most of the decentralized territorial entities face the challenges of local governance. The community-based management that this new situation implies leads to open frameworks for consultations and decision-making for a large number of citizens. This is not without creating conflicts of competence between the ministerial administrative supervisor, the decentralized services of the state, the local collectivities, and the actors of the decentralized cooperation, the civil society, the traditional chieftaincies and the communities of villages. Indeed, the studies on local governance and decentralization policies have become a canonical object in political science. But it still remains current news. In political science, “local governance” stems generally from “political governance”. It refers to the forms of coordination, which include a plurality of actors. In that sense, the local public action is not the only fact of elected authorities who are obliged to involve the plurality of actors in the decisional process. Local governance creates situations of a combination of actors who belong to different socio-political and professional areas. It implies “power sharing” in the decision-making process and the recognition of a multiplicity of stakeholders in the management of the community affairs. The objective of this socio-political reflection, from the experience of Mali, especially in the circles of Diema and Nioro du Sahel, is to study the local socio-political landscape from the local governance conflicts due to the management of the community development equipment, the decentralized cooperation and local development programs. It is also about how to find in the African past of fertilizing elements that promote relevant decentralization process adapted to our progress and rview holders.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Communautés d’Universités et d'Etablissements Université Paris-Est. Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.