La question de la Nation autrichienne : naissance et développement d’un sentiment national autrichien

par Coovi Marius Rodrigue Akpadji

Thèse de doctorat en Langues et littératures étrangères

Sous la direction de Jürgen Doll.

Le président du jury était Friedrich Taubert.

Le jury était composé de Rudolf de Cillia, Denis Bousch.

Les rapporteurs étaient Herta Luise Ott.


  • Résumé

    L’histoire de la Première République en Autriche révèle l’attachement de la plupart desAutrichiens à la Grande Allemagne jusqu’à l’avènement de l’Anschluss. En outre, il a souventété dit que les Autrichiens étaient des Allemands. Dans l’espace francophone, il semble peuclair qu’une volonté, d’abord politique, de détachement de l’Allemagne s’est dessinée àl’issue de la Seconde Guerre mondiale, volonté qui s’est transformée en un processus de prisede conscience nationale indépendante.L’émergence et le développement d’une conscience nationale autrichienne aboutissent à unenation autrichienne libre et indépendante dans le contexte de la Deuxième République. Denombreux résultats de sondages, suivant une logique chronologique, retracent l’évolution decette conscience nationale, ce qui vient en complément d’analyses de l’histoire politique etsociale de l’Autriche d’après-guerre jusqu’à nos jours. Ce processus est observé aux niveauxdes acteurs politique, de la population et des régions. En analysant ce phénomène de prise deconscience et son développement à divers niveaux, on finit par conclure que certainespersonnalités emblématiques, à l’instar du chancelier Kreisky, ont largement contribué à laconsolidation de ce sentiment national au travers d’une politique intérieure et extérieurequ’elles ont su mettre en place. De plus, on constate que des facteurs non négligeables telsque la Sozialpartnerschaft (partenariat social) et la Proporzdemokratie (démocratie à laproportionnelle) ont également contribué à l’affermissement de ce sentiment. Par ailleurs, l’onobserve aussi que ce processus d’identification nationale fut soumis à rude épreuve par deséléments nationaux-allemands, sous la bannière d’autres figures politiques comme JörgHaider, aussi charismatique que controversé. Malgré tout, l’adhésion à la nation autrichienne,précédée d’une prise de conscience nationale autrichienne, fut totale. Le décalage estégalement perceptible entre les trois niveaux précités que sont la politique, la population et lesrégions. Par exemple, l’adhésion à la nation autrichienne a été de durée variable selon lesrégions. Le suivi de l’évolution de ce sentiment national au profit de l’émergence d’une nationautrichienne constitue l’élément capital de ce travail.

  • Titre traduit

    The Austrian Nation Question : Roots and Development of an Austrian National Feeling


  • Résumé

    The history of the Austrian First Republic brings to light the attachment of most Austrians tothe Greater Germany until the annexation in 1938. Moreover, it has often been said that theAustrians were Germans. In the French speaking world, it doesn’t seem so clear that a mainlypolitical will to separate from Germany showed off after the Second World War, and thenbecame an independent national awakening process.The emergence and development of an Austrian national consciousness lead to a free andindependent Austrian nation in the context of the Second Republic. Numerous poll resultsbased on a chronological analysis describe the evolution of this national consciousness. Theycomplement political and social history analysis from post war Austria to nowadays. Thisprocess can be observed in the fields of political players, of the population as well as on aregional scale. Studying the awakening of a national consciousness and its development onvarious levels leads to the conclusion that certain emblematic figures, such as ChancellorKreisky, have played a major role in the consolidation of this national feeling, through thenational and international politics they lead. Moreover, crucial factors such as theSozialpartnerschaft (social partnership) and the Proporzdemokratie (proportional democracy)have also contributed to strengthening this national feeling. Furthermore, it is also to benoticed that this national identification process was put to a severe test by pan-GermanicAutrians, under the banner of other political figures, such as Jörg Haider, who wascharismatic and controversial at the same time. Nonetheless, the adherence to the Austriannation, which followed the awakening of a national Austrian consciousness, was total. Thediscrepancies are also noticeable between the three fields mentioned above, which are thepolitics, population and regions. For instance, the adherence to the Austrian nation took moreor less time among regions.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Communautés d’Universités et d'Etablissements Université Paris-Est. Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.