Fonction(s) et fonctionnement du rêve dans l'œuvre romanesque d'Anne Hébert

par Mihaela-Alexandra Acatrinei

Thèse de doctorat en Langue et Littérature Françaises

Sous la direction de Papa Samba Diop et de Marina Muresanu Ionescu.

Le président du jury était Hans-Jürgen Lüsebrink.

Les rapporteurs étaient Elena-Brânduşa Steiciuc.


  • Résumé

    Cette thèse porte sur le rêve et le récit de rêve dans les romans d’Anne Hébert, figure majeure de la littérature québécoise. Ses objectifs sont d’identifier une typologie de rêves à partir de la place du phénomène onirique au niveau du corpus et d’analyser les particularités de la transposition des rêves dans le discours, soit leur fonctionnement, afin de démontrer l’existence d’un discours onirique hébertien encadré par le discours romanesque. Une étude narratologique portant sur le contenu, l’instance narrative, le temps de la narration et la structure des récits de rêves dans les romans d’Anne Hébert sous-tend cette recherche et conduit à plusieurs résultats. Ainsi, le rêve comme moyen de révélation du surnaturel, le rêve prémonitoire, le rêve comme forme d’exil, la rêverie, le rêve remémoratif, le rêve comme reflet de la réalité et l’hallucination sont-ils autant d’expériences qui situent le personnage hébertien dans l’entre-deux, en provoquant des ruptures dans sa perception de la veille. Le discours romanesque illustre ces scissions par une grande fragmentation et par les relations complexes qu’il entretient avec le discours onirique au niveau du contenu, de l’instance narrative, du temps de la narration et de la structure du récit onirique.

  • Titre traduit

    Function(s) and functioning of the dream in the novels of Anne Hebert


  • Résumé

    This thesis focuses on the study of dreams and recollection of dreams in Anne Hébert's novels, an important Quebecois writer. The aims of this paper are to identify a dream pattern following the importance of the oneiric phenomenon as presented in the corpus and to analyze the particularities of dream transposition into the discourse and their purpose, in order to prove the existence of a Herbertian oneiric discourse framed by the Romanesque discourse.A narrative study of the content, the narrative instance, the narrative tense and the structure of the recollection of dreams in Anne Hébert novels underlie this research and lead up to various results. Thus, the dream as manner of supernatural revelation, the premonitory dream, the dream as a way of exile, the recalling dream, the dream as a reflection of reality and imagination are all experiences that place the Hebertian character between the two of them, causing breaches into his perception of wakefulness. The Romanesque discourse shows these scissions by a wide fragmentation and through the complex relations with the oneiric discourse within the content, the narrative instance, the narrative tense and oneiric structure.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Communautés d’Universités et d'Etablissements Université Paris-Est. Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.