Le maquis scripturaire : mémoires d'acteurs de la Guerre d'indépendance en Algérie : la wilaya-I Aurès - Nememcha

par Dahmane Nedjar

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Aïssa Kadri.

Soutenue le 11-07-2016

à Paris 8 , dans le cadre de École doctorale Sciences sociales (Saint-Denis, Seine-Saint-Denis) , en partenariat avec Recherche et analyse des sociétés Maghreb-Europe (équipe de recherche) .

Le président du jury était Ali Aït Abdelmalek.

Le jury était composé de Aïssa Kadri, Ismaël-Sélim Khaznadar.

Les rapporteurs étaient Hassan Remaoun, Gilles Ferréol.


  • Résumé

    Cette étude est concentrée sur deux zones de la wilaya-I Aurès –Nememcha, la zone-II qui correspond au massif occidental de l’Aurès, principal foyer de l’insurrection du 1er Novembre 1954, devenu en 1956-1959 l’un des foyers de la dissidence contestant le Congrès de la Soummam, ainsi que la zone-I, région de Batna, ‘’capitale de l’Aurès’’. Le contexte volontairement réduit, rendait la recherche pertinente par la diversité des textes du corpus faisant l’objet d’une lecture globale et critique : ils sont écrits par un communiste, un réformiste religieux, un étudiant gréviste, trois chefs successifs de la wilaya-I, un ancien dissident, un chef de Zaouïa, des anciens militants du PPA-MTLD ayant été proches des messalistes durant la crise du parti, et divers autres documents. Une longue familiarité avec cette région et de l’historiographie locale a permis à l’auteur de cette étude, de ne pas s’arrêter aux explications de type anthropologique, et de traiter de questions de sociologie de l’histoire, en les inscrivant dans le champ de l’histoire : il en va ainsi de la dissidence, un sujet qui ne peut être épuisé par le seul fait du tribalisme. Il demeure que la profusion de mémoires d’acteurs de la guerre d’indépendance apparus à la fin des années 1980, sont tardifs et se conforment à une mémoire officielle, commandée par des dogmes, constituant des mythes incapacitants qui découragent toute perspective historique quand il s’agit du domaine de l’Aurès.La confrontation de cette littérature mémorielle permet toutefois de construire des objets de l’histoire, une fois ces mythes incapacitants circonscrits et reconnus comme tels.

  • Titre traduit

    The scriptural maquis : the memories of actors in the algerian war of independence : the province( Wilaya) I. Aures Nememcha


  • Résumé

    This study focused on two areas of the province-I -Nememcha Aures, the zone-II which corresponds to the western massif of the Aures, main focus of the insurrection of November 1, 1954, in 1956-1959 became one of outbreaks of dissent challenging the Congress of Soummam and the -I area corresponding to the region of Batna, '' capital of the Aures. '' The context of the research and voluntarily reduced, became relevant by the diversity of texts adopted in the corpus subject to a comprehensive and critical reading: they are written by a Communist, a religious reformer, a student strike, three successive heads wilaya-I-Nememcha Aures, a former dissident, a leader of zawiya, former activists of PPA-MTLD having been close Messalists during the crisis of the party, and various other documents. Long familiarity with this region of the Aures and local historiography has enabled the author of that study, not to stop the anthropological explanations, and treat issues of sociology of history, in the registering in the field of history: it is the case of dissent, a subject that can not be exhausted by the mere fact of tribalism. It remains that the profusion of memories of actors in the war of independence emerged in the late 1980s, are late and comply official memory, controlled by dogmas, constituting incapacitating myths that discourage any historical perspective when he'is the domain of the Aures. The confrontation of this voluminous literature memorial but allows to build objects of history, once these debilitating myths identified and recognized as such.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.