Les Mystères de l'Ouest : les représentations des bas-fonds portuaires dans l'ouest de la France (XIXe-XXe siècles)

par Damien Cailloux

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Dominique Kalifa.

Soutenue le 09-09-2016

à Paris 1 , dans le cadre de École doctorale d'Histoire de l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (Paris) , en partenariat avec Centre d'histoire du XIXe siècle (Paris) (équipe de recherche) et de Centre d'histoire du XIXe siècle (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Alain Cabantous.

Le jury était composé de Dominique Kalifa.

Les rapporteurs étaient François Ploux, Marie-Ève Thérenty.


  • Résumé

    L'image du port mal famé est un thème reconnu dans la culture contemporaine. Elle se construit autour des bouges des quais, des marins en bordée et des prostituées. Ils déterminent la représentation des bas-fonds portuaires, continuité des lieux de misère, du vice et du crime. Espaces spécifiques des villes, leur image est construite par la littérature et la presse, au milieu du XIXe siècle. L'héritage de vision négative des ports, les récits de flibuste, la défiance envers les marins construisent leur représentation. Les bas-fonds de l'Ouest de la France s'inscrivent dans un univers plus large : celui des marins déviants, des quartiers mal famés des villes mais aussi d'une province arriérée et dangereuse. Dans le premier XIXe siècle, les mauvais lieux du rivage en cumulent les caractéristiques. Dans les années 1880, le port, révélé par la bordée, focalise l'attention des romanciers. En parallèle, la misère et l'insécurité constituent des thèmes privilégiés pour la presse, les observateurs sociaux et les autorités. Les figures de l'homme de mer, des prostituées, des soldats, des miséreux et des criminels jouent un rôle central de fascination et de condamnation. Cet univers revendique ses codes. La disparition des bas-fonds est annoncée dès l'entre-deux-guerres. L'effacement des mystères de la mer laisse place à la nostalgie des observateurs de la vie maritime. Leur mémoire perdure alors après la Seconde Guerre mondiale.

  • Titre traduit

    The Mysteries of the West : the representations of the harbour's slums in the West of France (XIXth / XXth century)


  • Résumé

    The image of ill-reputed harbour is a common pattern in modern culture. It's built on harbour's slum, sailor's bender, prostitutes and docks, that define the representation of this area. This image echoes other places of misery, vice and crimes. The representation of those harbour's slums, that occupy specific neighborhoods in cities, are created by writers and journalists in mid-19th century. This image is also the legacy of negative vision of port, of buccaneering's stories and sailor's distrust. The harbour's slum is part of a broader universe : sailors with deviant behaviour, ill-reputed neighborhood, backward and dangerous province. During the first part of the 19th century, some places of the coastline have rough reputation but in the 1880's, the novelists, who discover sailor's bender, focus on ports. At the same time, journalists, social commentators and authorities focus on misery and insecurity. Seafarers, who claim his belongings to the slums, prostitutes, soldiers, the poor and criminals play a central role in the fascination and the condemnation of the harbour's slum. During the inter war period, the harbour's slum is seen as dying out. As the mystery vanishes, the nostalgia begins, that lasts after World War II.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Bibliothèque : Bibliothèque électronique de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.