Management interculturel : entre contraintes nationales, contraintes organisationnelles et particularismes locaux : études de cas chez Veolia Environnement

par Rania Charef

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Bertrand Venard.

Le président du jury était Michel Berry.

Le jury était composé de Yvan Barel.

Les rapporteurs étaient Jean-Pierre Segal, Dominique Desjeux.


  • Résumé

    En dépit de l’importance donnée à la gestion de l’interculturel, très peu de recherches se sont intéressées aux outils de gestion utilisés pour manager la diversité culturelle. Au regard de ce constat, cette thèse propose un rapprochement entre le champ du management interculturel avec celui des outils de gestion. Trois études de cas d’entreprises ont été réalisées au sein d’un groupe multinational en France : Veolia Environnement. Cette recherche qualitative conduite par études de cas longitudinales et une recherche-action, inscrite dans le cadre d’une convention CIFRE, vise à répondre à la question suivante : quel est le rôle des outils de gestion dans le management de la diversité culturelle ? À l’issue de cette recherche empirique, nous avons pu distinguer une multiplicité des visions de la diversité culturelle : voulue et promue, subie et niée, ambivalente, paravent à d’autres difficultés ou opportunité politique. L’analyse fine de nos 3 cas a aussi montré que les instruments de gestion avaient des effets au niveau stratégique, organisationnel, cognitif et relationnel. Phénomène polymorphe, la diversité culturelle était et demeure un enjeu politique et organisationnel pour les acteurs qui essayent de mettre en place et de faire évoluer les outils de gestion de la diversité. On ne peut pas déconnecter l’interculturel de son contexte social, économique et organisationnel. Les tensions internes repérées ne relèvent pas forcément des différences culturelles. En effet, elles peuvent masquer des difficultés liées à la dévalorisation des emplois ou à l’absence de perspectives professionnelles.

  • Titre traduit

    Cross-cultural management : between national, organizational constraints and local particularism : cases Studies in Veolia Environment


  • Résumé

    Despite the importance given to cross-cultural management, very little research has focused on tools for the management of cultural diversity. This thesis proposes a link between the theoretical framework of cross-cultural management and the management tools. Three cases studied were conducted in the same international company in France: Veolia Environment. This qualitative research, through longitudinal case studies and action research, was done thanks to a CIFRE agreement, and aims to answer the question: what is the role of management tools for managing cultural diversity? This research reveals that we can distinguish a multiplicity of visions of cultural diversity desired and promoted, sustained and denied, ambivalent, a screen for other problems, or a political opportunity. We have shown that the management tools have effects at the strategic, organizational, cognitive and relational levels. As a polymorphous phenomenon, cultural diversity is a political and organizational challenge for the actors who try to develop and transform diversity management tools. Thus, cross-cultural management tools need to be contextualized to the specific situation of each organization. All internal tensions do not necessarily fall under cultural differences. Indeed, they can mask difficulties related to the devaluation of jobs or the lack of career prospects.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.