Usage des TIC, qualité de vie, bien-être et santé psychologique au travail : une étude réalisée au Ministère de l'Economie Numérique, de la Communication et de la Poste du Gabon

par Joseph Medzo-M'engone

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Marie Préau et de Marc-Éric Bobillier-Chaumon.

Soutenue le 30-06-2016

à Lyon , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'éducation, psychologie, information et communication (Lyon) , en partenariat avec Laboratoire GRePS (EA 4163) (équipe de recherche) et de Université Lumière (Lyon) (établissement opérateur d'inscription) .

Le président du jury était Gérard Vallery.

Les rapporteurs étaient Catherine Hellemans.


  • Résumé

    L’usage des technologies dans les organisations publiques des pays africains tels que le Gabon, traduit le désir d’innover dans le travail pour améliorer la qualité des services destinés aux usagers et pour rendre aussi plus efficace les processus de travail. La littérature fait état d’un certain nombre d’apports, mais aussi de nombreux revers que ces innovations technologiques peuvent avoir tant sur le plan organisationnel que socio-professionnel des entreprises occidentales. L’impact de ces mutations technologiques dans l’Administration publique au Gabon n’a pas encore été étudié du point de vue de la psychologie du travail et des organisations. L’objectif de cette thèse est d’appréhender l’impact des technologies sur les facteurs de qualité vie au travail (QVT) ; et sur le bien-être et la santé psychologique dans un grand établissement ministériel. Dans cette perspective, deux études (mixant des approches qualitatives d’analyse et de compréhension de l’activité et quantitatives de mesure de la QVT et du bien-être) sont réalisées : avant et après l’informatisation du Ministère sur une population de 91 cadres fonctionnaires. La première étude (T1) met en lumière la situation socioprofessionnelle et psychosociale des cadres fonctionnaires avant l’implémentation des technologies. À ce titre, les entretiens semi-directifs révèlent que les cadres fonctionnaires exercent les activités selon la nature leurs fonctions. Les observations montrent que les conditions d’organisation du travail apparaissent particulièrement rigides et hiérarchisées. La présence et la prégnance de la « culture clanique » déterminent également les modalités de collaboration et d’échange au travail ; cela se caractérise notamment par des relations de travail de type communautaire où l’appartenance ethnique et/ou régionale joue un rôle prépondérant. Par ailleurs, les analyses sur la QVT indiquent que les cadres fonctionnaires présentent un niveau de bien-être psychologique relativement faible, mais perçoivent néanmoins positivement leurs différentes situations de travail. La seconde étude (T2) présente la situation socioprofessionnelle et psychosociale des cadres fonctionnaires six mois après l’implémentation des technologies. Nos analyses montrent que l’arrivée des technologies a engendré de profondes réorganisations sur le travail, réclamant des réajustements d’ordres socioprofessionnels, collectifs (collaboration et coordination plus importantes), organisationnels (marges de manœuvre et initiatives accrues) et personnels (efficacité, réactivité et rapidité dans l’exercice des tâches administratives). Les observations soulignent que les cadres fonctionnaires, confrontés à plusieurs contradictions révélées par l’analyse de leur système d’activité, mettent en place de nouvelles modalités d’action plus souples et flexibles. Les études statistiques indiquent que les technologies influencent plutôt positivement leur bien-être psychologique. Les dispositifs affectent aussi positivement la latitude décisionnelle des cadres fonctionnaires, mais engendrent paradoxalement une demande psychologique relativement élevée. Pour autant, les cadres fonctionnaires perçoivent positivement leurs situations de travail en contexte technologique. La culture nationale (clanique) qui perdure avec l’arrivée des outils, semble jouer un rôle médiateur, voire modérateur dans l’usage et les impacts des TIC sur le bien-être psychologique et la santé au travail des cadres fonctionnaires. En définitive, ces travaux de thèse apportent les clés de réflexion et d’analyse sur les liens entre la digitalisation de l’activité administrative et les concepts QVT, de bien-être et de santé dans les organisations publiques des pays en voie de développement africains tels que le Gabon.

  • Titre traduit

    Use of the TIC, quality of life well-being and psychological health with work : use of the TIC, quality of life well-being and psychological health with work


  • Résumé

    The use of technology in public organizations in some African countries such as Gabon reflects a desire to improve quality of service for users and to make work processes more effective. Literature presents evidences that technological innovations in Western companies bring some advantages on both organizational and socio-professional levels, but also numerous negative impacts. The impact of technological change on occupational and organizational psychology in Public Administration in Gabon has not been studied yet. This thesis seeks to understand the impact of technologies on the Work-Related Quality of Life (WRQoL) factors and on psychological health and well-being in a larger governmental department. In this perspective, two studies (involving a mix of qualitative approaches with analysis and comprehension of their occupations, and of quantitative approaches with the measurement of the QWL and well-being), based on 91 senior civil servants, have been conducted, before and after the Ministry was computerised.The first study (T1) highlights the senior civil servants’ socio-professional and psychosocial conditions prior to the implementation of new technologies. As such, semi-structured interviews show that senior civil servants do their jobs depending on the nature of their positions. Findings reveal particularly inflexible and hierarchical organisational conditions. The presence and the pregnance of the «clannish culture » also determine working arrangements and communicating, which is mainly characterized by community-based working relationships and where ethnicity and regional belonging play a major role. Furthermore, QWL survey data show a relatively low level of psychological well-being in senior civil servants even though they feel positively about their various work situations.The second study (T2) describes senior civil servants’ socio-professional and psychosocial status six months following the implementation of new technologies. Our analyses show that the introduction of new technologies has led to big changes in work organisation, such as restructuring on the socio-professional, collective (a better collaboration and coordination), organizational (enhanced flexibility and initiatives) and personal (efficiency, reactivity and rapidity in carrying out administrative tasks) levels. Findings underline that senior civil servants set up new, more flexible plans of action when facing the inconsistencies revealed by the study. Statistical studies show that new technologies have a fairly positive impact on their psychological well-being. Devices also positively affect senior civil servants’ flexibility in decision-making, but paradoxically lead to a relatively high psychological demand. Yet, senior civil servants see their working conditions as positive in the technological context. The national (clannish) culture, which persists even after the introduction of technological tools, seems to play a mediating and even moderating role in the use and the impacts of ICT (Information and Communications Technologies) on senior civil servants’ psychological well-being and occupational health.To conclude, this thesis work provides key elements of reflection and analysis on the links between digitization of administrative activity and the concepts of QWL, well-being and health in public organizations of African developing countries such as Gabon.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.