La traite des esclaves noirs en Lybie dans les temps modernes

par Saleh Abu alkhir

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Salah Trabelsi et de Yves Gonzalez-Quijano.

Soutenue le 24-05-2016

à Lyon , dans le cadre de École doctorale Sciences sociales (Lyon) , en partenariat avec Histoire, archéologie, littératures des mondes chrétiens et musulmans médiévaux (Lyon) (équipe de recherche) , Université Lumière (Lyon) (établissement opérateur d'inscription) et de Histoire- Archéologie et littératures des Mondes chrétiens et musulmans médiévaux / CIHAM (laboratoire) .

Le président du jury était Dominique Valérian.

Le jury était composé de António de Almeida Mendes.

Les rapporteurs étaient Elisabeth Cunin.


  • Résumé

    Cette thèse, sur la traite des esclaves noirs en Libye, dans les temps modernes, en particulier aux XVIIIe et XIXe siècles, a nécessité une recherche à partir de questions telles que : quelles sont les origines et les catégories des esclaves noirs qui arrivèrent en Libye ? Les divers prix pratiqués ? Les stations commerçantes les plus importantes du Sahara ? Les routes caravanières empruntées pour le transport des esclaves vers l’Afrique du Nord et plus particulièrement la Libye ? La thèse porte sur les principaux marchés libyens, les méthodes d’achat et de vente, les prix des esclaves, les impôts, les douanes. La Libye a servi, en premier lieu, de plaque tournante pour l’exportation des esclaves vers d’autres destinations et notre étude s’est attachée à ses ports d’où partaient les esclaves en direction de l’Egypte, de l’Empire ottoman, du Levant et des pays du Maghreb. La thèse met aussi l’accent sur la vie sociale des esclaves, leurs rituels religieux, leurs traditions et coutumes, leur habitat, leurs relations avec leurs maîtres, leur intégration dans la communauté libyenne et musulmane jusqu’à en faire partie, le point de vue de la société libyenne sur ce phénomène de l’esclavage. La dernière partie de la thèse aborde la diminution du phénomène de l’esclavage en Libye, puis l’interdiction et l’abolition du commerce à partir de la pression internationale exercée sur l’Empire ottoman. Une évaluation est faite sur la qualité des mesures gouvernementales à cet égard, à travers un récit historique des évènements jusqu’à la fin du commerce à partir de l’occupation italienne, en 1911.

  • Titre traduit

    the black slaves’ trade in Libya in the modern era


  • Résumé

    This thesis is about the black slaves’ trade in Libya in the modern era especially in the eighteenth and nineteenth centuries. It illustrates a range of research issues such as, the sources of black slaves which came to Libya, its types and prices, the important commercial stations in the desert, the routes of the caravans which carried the slaves to North Africa and to Libya in particular. The research study comes across the most important markets on the Libyan soil, the methods of purchasing and buying, the slaves’ prices, the taxes and the customs. Hence, Libya was the area of re-exporting the slaves in the first place, the theses will mention the important exporting harbours and the important destinations such as Egypt, the Ottoman State (Turkey), and the Levant and the Maghreb countries. The thesis extends its scope to cover the social life of the slaves, their religious rituals, their customs and traditions, their houses, their relationships with their masters, the perception of the Libyan society to the slave phenomenon until they become an important component of the Libyan society and the Islamic societies in general. The last part of the thesis deals with the history of abolition of the slave trade and the disappearance of the slave phenomenon totally in Libya. This will be done by following the sequence of events starting with the international pressure on the Ottoman Empire for the abolition of slavery, the assessment of the seriousness of the governmental measures (procedures) and recalling the historical events until the end of the slave trade by the Italian occupation to Libya in 1911.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.