Les récits de voyage des XIVe et XVe siècles lemmatisés : apports lexicographiques au Dictionnaire du moyen français

par Capucine Herbert

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Sylvie Bazin-Tacchella.

Le président du jury était Michèle Goyens.

Le jury était composé de Yan Greub, Robert Martin.

Les rapporteurs étaient Michèle Guéret-Laferté.


  • Résumé

    À partir d’un corpus lemmatisé de récits de voyage des XIVe et XVe siècles directement écrits en français, nous proposons de réfléchir dans ce travail à une nouvelle méthode d’apports lexicographiques au DMF2012 (Dictionnaire du Moyen Français 2012). Dès ses débuts, le DMF a été conçu en mettant en œuvre une « lexicographie évolutive » (Robert Martin) : il s’est constitué par étapes de travail successives, chacune d’elles donnant lieu à une nouvelle version du dictionnaire, consultable en ligne. Jusqu’à la version de 2009, le DMF était composé essentiellement de lexiques que l’on pouvait consulter groupés ou séparément. Une période de synthèse de ces différents lexiques s’est engagée dans le cadre de la version du DMF2010, ouvrant la voie à une réflexion sur une nouvelle méthode de travail. Était-il encore possible de proposer beaucoup de nouvelles entrées à un dictionnaire en comptant déjà 62 371 ? Comment compléter le plus efficacement possible les articles déjà existants ? Cette thèse expose une méthode d’enrichissement du dictionnaire, de la constitution du corpus à la conception d’un travail lexicographique au format inédit, adapté au DMF2012. Une réflexion est également menée sur l’apport singulier des récits de voyage à la connaissance de la langue de la fin du Moyen Âge. Pour mener à bien cette étude, nous avons utilisé le lemmatiseur LGeRM (Lemmes Graphies et Règles Morphologiques) et son développement, « l’outil glossaire », tous deux conçus par Gilles Souvay, ingénieur-informaticien à l’ATILF (Analyse et Traitement Informatique de la Langue Française). Nous nous sommes interrogée sur leur usage afin d’adopter une démarche de recherche méthodique et efficace.

  • Titre traduit

    Lemmatised travel stories of the 14th and 15th centuries : lexicographic contributions to the Dictionnaire du moyen français


  • Résumé

    Based on a lemmatised corpus of travel stories from the 14th and 15th centuries and written in French, this study intends to look at new methods of lexicographic contributions to the DMF2012 (Dictionnaire du moyen français 2012). When it was created, the DMF was conceived with an “evolving lexicography” (Robert Martin) : it was constituted step by step, each one leading to a new version of the dictionary, available on line. Until the 2009 version, the DMF was mostly made of lexicons that could be looked up in groups or separately. A compilation of different lexicons started in the new version of the DMF2010, leading to a reflection on a new method to enrich the dictionary. Was it possible to propose many new terms to a dictionary that already had 62 371 entries ? How could the existing articles be efficiently completed ? This thesis aims at exploring a method to enrich the dictionary, from the compilation of a corpus to the creation of a lexicographic work with a new structure, adapted to the DMF2012. After that work, it is possible to determine the particular contribution of travel stories to the knowledge of the language used at the end of the Middle Ages. To carry out this study, we have used the LGeRM lemmatiser (Lemmes Graphies et Règles Morphologiques) and its expension “outil glossaire”, both developed by Gilles Souvay, a computer engineer at the ATILF (Analyse et Traitement Informatique de la Langue Française). We also had to think about a way to use these tools, leading to a methodical and efficient approach.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.