Joseph Thomas Delos : une pensée de la plénitude à l'épreuve de la modernité

par Benedicte Renaud-Boulesteix

Thèse de doctorat en Études politiques

Sous la direction de Pierre Manent.

Le président du jury était Jean-Claude Monod.

Le jury était composé de Pierre Manent, Jean-Claude Monod, Bernard Bourdin, Marcel Gauchet, Denis Pelletier.


  • Résumé

    L'œuvre confidentielle de Joseph Thomas Delos répond à l'ambition de proposer une pensée alternative chrétienne à la société libérale. Professeur de droit international public, thomiste, ce dominicain n'a eu de cesse de vouloir articuler les résultats de la sociologie à une réflexion juridique sur le bien commun. Cet axe principal de sa recherche repose sur une analyse de la société internationale et des conditions de construction d'un ordre juridique international. Ce dernier se caractérise par l'instauration d'institutions internationales indépendantes et l'intégration des Etats-nations de ce nouvel ordre institutionnel, selon le principe juridique du dédoublement fonctionnel. L'articulation historique entre l'Etat et la nation ne doit pas conduire à une identité conceptuelle formalisée par l'Etat-nation comme étant la seule formule politique possible, Delos expose la distinction entre un Etat, qui est une société politique et une nation, qui est une communauté culturelle, La voie fédérale peut également être envisagée notamment pour traiter le cas des minorités nationales. La cohérence de l'œuvre de Delos repose sur la volonté de décliner juridiquement la notion thomaslenne reprise d'Arïstote : le bien commun. Cette déclinaison juridique se cristallise à travers le concept d'Institution, qui formalise le bien commun temporel» Le geste delosien est typique de l'effort d'une pensée chrétienne pour reformuler une unité théologico-politique dans un contexte de crise de la modernité. Mais cet effort doit faire l'épreuve d'une résistance de la liberté moderne, qui confronte ces pensées unitaires au choix de la démocratie et de l'ouverture aux acquis du libéralisme politique.


  • Résumé

    The confidential work of Joseph Thomas Delos meets the objective of offering a Christian alternative to a liberal society. As Professor of Public International Law, Thomist, this Dominican has continuously strived to articulate the effects of sociology to legal reflection on the common good, The main focus of his research is based on analysis of international society and the conditions for construction of an international legal order. The latter is characterized by the establishment of independent international institutions and by the integration of the United Nations in this new institutional order, according to the legal principle of functional duplication. The historical relationship between the state and the nation must not lead to a conceptual identity formalized by the nation state as the only possible formula policy, Delos exposes the distinction between a State, which is a political society and a nation, which is a cultural community. The Federal route may also be considered, especially for treating the case of national minorities. The coherence of Delos' work consists in applying the Aristotelian theory developed by Thomas Aquinas for the common good, to international Law and more generally to social life. This legal declination crystallizes around the concept of institution, which formalizes the temporal common good. The Delosian gesture is typical of the effort of Christian thought to reformulate a theological- political unity in a context of a crisis of modernity, This effort confronts the resistance of modern freedom, which forces Christian alternative to choose between democracy and totalitarianism while acquiring partially political liberalism.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (496 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.479-483. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2016-40
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.