Rôle des récepteurs aux oxystérols LXRs (Liver X Receptors) dans la dissémination métastatique du cancer de la prostate

par Anthony Alioui

Thèse de doctorat en Physiologie et Génétique Moléculaire

Sous la direction de Silvère Baron.

Le président du jury était Véronique Coxam.

Le jury était composé de Silvère Baron, Noam Zelcer, Florence Caldefie-Chézet.

Les rapporteurs étaient Vincenzo Ettore Aldo Russo, Muriel Le Romancer.


  • Résumé

    La prise en charge clinique du cancer de la prostate est complexe. L’identification des éléments et altérations génétiques impliqués dans la progression de la maladie est donc capitale. Les altérations métaboliques représentent des changements clés vis-à-vis de la croissance de la cellule tumorale. Parmi ces modifications, l’augmentation du métabolisme du cholestérol est fréquemment observée au sein de différentes pathologies tumorales, dont le cancer de la prostate. En lien, des études épidémiologiques associent l’enrichissement du cholestérol avec une augmentation de l’incidence, la progression et l’agressivité de la maladie. Les récepteurs nucléaires aux oxystérols LXRs (Liver X Receptors) constituent des régulateurs majeurs de l’homéostasie du cholestérol, et différents travaux récents mettent en évidence leur potentiel anti-prolifératif et pro-apoptotique dans différentes lignées cellulaires du cancer de la prostate. En association ces travaux de thèse démontrent, dans un modèle murin d’adénocarcinome prostatique PTEN-dépendant, une activation endogène et constitutive des LXRs en réponse à une augmentation du taux de cholestérol intra-prostatique, principale source des ligands oxystérols. L’invalidation additionnelle des LXRs dans ce contexte conduit à une augmentation importante de la croissance tumorale et à la dissémination métastatique, notamment expliquée par une dérégulation de la voie du TGFβ et de la transition épithélio-mésenchymateuse. L'ensemble de ces résultats place les LXRs comme des cibles thérapeutiques prometteuses.

  • Titre traduit

    LXRs (Liver X Receptors) involvement during prostate cancer metastatic dissemination


  • Résumé

    Clinical management of prostate cancer is complex. The identification of elements and genetic alterations involved in disease progression is therefore crucial. Metabolic alterations represent key modifications during tumor cell growth. Among these modifications, cholesterol metabolism increase is frequently observed in various tumor pathologies, including prostate cancer. Related, epidemiological studies associate cholesterol enrichment with an increase of disease incidence, progression and aggressiveness. LXRs (Liver X Receptors) belong to the nuclear receptors superfamily and represent major sensors and regulators of cholesterol homeostasis. Recent studies have demonstrated their antiproliferative and pro-apoptotic potential in various prostate cancer cell lines. In link, this thesis work demonstrate endogenous and constitutive activation of LXRs in a murine model of PTEN-dependent prostate adenocarcinoma in response to an increase of intra-prostatic cholesterol, the major source of oxysterol ligands. The additional invalidation of LXRs in this context leads to a significant increase of tumor growth and metastatic dissemination, notably explained by a TGFβ pathway deregulation, concomitant with epithelial-mesenchymal transition process increase. All of these results define LXRs as promising therapeutic targets.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Clermont Auvergne. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.