Quatre essais sur les effets des rentes des ressources naturelles dans les pays en développement

par Aristide Mabali

Thèse de doctorat en Sciences economiques

Sous la direction de Michaël Goujon.

Soutenue le 07-11-2016

à Clermont-Ferrand 1 , dans le cadre de École doctorale des sciences économiques, juridiques, politiques et de gestion (Clermont-Ferrand) , en partenariat avec Centre d'études et de recherches sur le développement international (Clermont-Ferrand) (laboratoire) et de Centre d'Études et de Recherches sur le Développement International / CERDI (laboratoire) .

Le président du jury était Martine Audibert.

Les rapporteurs étaient Désiré Avom, Mareva Sabatier, Lisa Chauvet.


  • Résumé

    Cette thèse présente un ensemble de travaux de recherche en économie politique qui s’inscrivent dans le champ contemporain de la littérature sur la malédiction des ressources naturelles dans les pays en développement. Elle s’intéresse spécifiquement aux liens entre les rentes des ressources naturelles et les institutions politiques et les conflits, puis entre les rentes et la pauvreté sous ses différentes formes. Son champ géographique se situe à plusieurs niveaux, international pour un groupe de pays en développement, monographique et infranational pour le Tchad et ses régions. La première partie, en s’inspirant des théories des changements institutionnels, teste l’hypothèse que les rentes issues de différentes ressources naturelles ont des effets différenciés sur la qualité des institutions dans les pays en développement. Par la suite, elle teste l’hypothèse d’un « système de conflit régional » dans le Triangle République Centrafricaine, Tchad et Soudan. La deuxième partie évalue le dispositif « original » de gestion des revenus pétroliers sur différentes dimensions de la pauvreté au Tchad sur des données d’enquêtes de terrain. Le premier chapitre de cette partie teste l’hypothèse d’un biais urbain dans l’allocation de temps des enfants dans un contexte pétrolier au Tchad. Alors que le second est dédié à l’évaluation de l’impact de l’exploitation pétrolière sur le profil de la pauvreté dans la région productrice en utilisant les méthodes quasi-expérimentales d’évaluation d’impact.

  • Titre traduit

    Four essays on how incomes from natural ressources impact developing countries


  • Résumé

    This thesis is a collection of political economy research topics fitting into the contemporary field of literature on the natural resource curse in developing countries. The thesis focuses primarily on the links between natural resource rents and political institutions, before studying the impact of oil resource rents on poverty under its different forms. The geographical scope of the thesis is both macro for a group of developing countries, and micro in the case of Chad and its regions. The first part, drawing on institutional change theories, tests the hypothesis on whether rents generated by natural resources have a detrimental effect on institutions in developing countries, by considering different types of natural resources characterized by their different degree of appropriability. Besides, we evaluate the hypothesis of a "regional conflict system" in the “tormented Triangle” which includes Central African Republic, Chad and Sudan. The second part assesses the impact of the “unusual” system for allocating and managing the expected oil income from the Doba Oil project on many aspects of poverty in Chad by using field survey data. As such, the first chapter of this part tests the hypothesis of an urban bias in children's time allocation in the oil context in Chad. Regarding the second chapter, it investigates the impact of oil extraction on poverty profile in the oil producing region by using quasi-experimental evaluation methods.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Clermont Auvergne. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.