Terrien et aérien : concept, validation et implications

par Thibault Lussiana

Thèse de doctorat en Sciences du sport

Sous la direction de Laurent Mourot.

Soutenue le 09-11-2016

à Besançon , dans le cadre de École doctorale Environnements, Santé (Dijon ; Besançon ; 2012-....) , en partenariat avec Laboratoire culture, sport, santé, société (C3S) (Besançon) (laboratoire) et de Laboratoire Culture- sport- santé- société - UFC (EA 4660) / C3S (laboratoire) .

Le président du jury était Alain Groslambert.

Le jury était composé de Laurent Mourot, Alain Groslambert, Guillaume Millet, Daniel Theisen, Cyrille Gindre, Kim Hebert-Losier.

Les rapporteurs étaient Guillaume Millet, Daniel Theisen.


  • Résumé

    La foulée du coureur à pied est souvent assimilée à un ressort surmonté d'un masse. Le coureur prend appui au sol, brièvement, avec la plante du pied, rigidifie son membre inférieur et progresse en rebondissant. Pourtant, plusieurs études soutiennent qu'un appui long après une pose du pied par le talon améliore l'efficacité de la foulée. L'approche Volodalen prétend que les paramètres biomécaniques s'unifient en un système organisé selon deux grands processus d'optimisation : terrien et aérien. Le coureur aérien rebondit comme l'affirme le modèle masse-ressort. Le coureur terrien progresse en minimisant les mouvements donc l’énergie dépensée sur la verticale. Cette thèse confirme l'existence de deux modèles d'efficacité de la foulée.Le coureur terrien minimise le temps de vol et la raideur du membre inférieur et augmente le recrutement des extenseurs de hanche ainsi que l'avancée de son bassin sur l'appui. Le coureur aérien favorise un appui court, un temps de vol allongé, une activation précoce des gastrocnemii et une oscillation verticale du centre masse importante. Les deux coureurs présentent la même économie de course aux vitesses usuelles d'endurance. Selon l’approche Volodalen, ces deux processus d'optimisation sont médiés par le plaisir ressenti qui inciteraitle coureur à s'inscrire dans un environnement donné. Le coureur rebondi préfère courir plus vite. La compréhension de ces relations entre interne et externe pourrait permettre une meilleure individualisation de l'entrainement. Pourtant, les premières observations ne confirment pas l'existence d'une relation simple et directe entre la foulée du coureur à pied et un entrainement privilégié

  • Titre traduit

    Aerial and terrestiral : concept, validation, and implications


  • Résumé

    Human motion is often modelled using a spring-madd model where the body balanced on a compressible spring. The runner bouces from one step to the next whit a mid or forefoot strike pattern and a stiff leg. However, some studies highlight that a long contact time and a rearfoot stike pattern enhance running economy. The Volodalen approach suggests that the biomechanical parameters interact in a holistic system following tow main locomotive optimization processes : terrestrial and aerial. Aerial runners bounce on the forepart of their foot following the spring-mass model, wheras terrestrial runners move forward from heel-to-toe with limites vertical desplacement. Through a series of experiments, this thesis verifies the existence of two biomechanial models to optimize running economy. Terrestrial runners seduce flight time and leg stiffness, uncreasing hip extensors recruitment and horizontal displacement during stance. Aerial runners favour a short contact time, a mid-forefoot strike pattern, a gastrocemius pre-activation, and a high vertical oscillation. Both types of runners exhibit similar running economy levels at sub-maximal running speeds. According to Volodalen, these two optimization process are mediated by runners' perceived pleasure that would guide the runner in preferntial environments. The arial runner prefers to run faster than the terrestrial runner.futher undrstanding the unerlying relation between internal processes and external environments could lead to enhanced invidualization of training. however, results from a trainning intervention indicate no differential benefit in undertaking rebound-based versus pushing-based training based.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Terrien et aérien : concept, validation et implications


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire électronique, Besançon.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

à

Informations

  • Sous le titre : Terrien et aérien : concept, validation et implications
  • Détails : 1 vol.(135p.)
  • Annexes : Bibliogr.73-87p. Annexes
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.