Apolipoprotein(a) inhibits hepatitis C virus through interaction with infectious particles

par Catarina Grilo de Oliveira

Thèse de doctorat en Biologie Santé. Virologie

Sous la direction de Sandrine Laluc Castelain et de François Helle.

Soutenue le 09-12-2016

à Amiens , dans le cadre de École doctorale Sciences, technologie et santé (Amiens) , en partenariat avec Unité de Virologie Clinique et Fondamentale (Amiens) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Stéphane Chevaliez.

Le jury était composé de Sandrine Laluc Castelain, François Helle, Jean-Christophe Meunier, Karin Séron, Gilles Duverlie.

Les rapporteurs étaient Jean-Christophe Meunier, Karin Séron.

  • Titre traduit

    L'Apolipoprotéine(a) inhibe le virus de l'hépatite C par l'interaction avec les particules infectieuses


  • Résumé

    La recherche sur le VHC a longtemps été freinée par l'absence de modèle d'étude permettant l'amplification de ce virus en culture cellulaire. Dans cette étude, nous avons émis l'hypothèse que la difficulté à mettre en culture les isolats cliniques du VHC pouvait être due à la présence de facteurs de restriction dans le sérum des patients. En utilisant des sérums séronégatifs pour le VHC, nous avons confirmé l'existence de facteurs sériques inhibiteurs. En combinant des étapes de précipitation au polyéthylène glycol, de gradient d'iodixanol et de chromatographie d'exclusion stérique, nous avons obtenu une fraction purifiée enrichie en facteurs inhibiteurs, à partir des sérums séronégatifs pour le VHC. L'analyse en spectrométrie de masse a permis d’identifier l'apolipoprotéine(a) (apo(a)) comme un inhibiteur potentiel de l'entrée du VHC. En utilisant un virus recombinant dérivé de la souche JFH1, nous avons confirmé que la lipoprotéine(a) plasmatique et recombinante étaient capables d'inhiber spécifiquement le VHC en interagissant avec les particules infectieuses. En utilisant la lectine WGA, qui est connue pour interagir spécifiquement avec la Lp(a), nous avons montré qu’il était possible de réduire l'effet inhibiteur de l'apo(a) et de rétablir l'infection par le VHC. De façon intéressante, nous avons aussi observé que la protéine apo(a) seule, sous forme recombinante purifiée, était suffisante pour inhiber le VHC. Nos résultats suggèrent également que les isoformes courtes sont moins inhibitrices que les longues. Au final, nos résultats mettent en évidence que l'apo(a) est un nouveau composant du métabolisme lipidique capable de moduler l'infection par le VHC


  • Résumé

    HCV is not an easy virus to work with and it has been necessary to overcome significant hurdles to establish HCV cell culture models. In this study we hypothesized that this hindrance could be due to the presence of restriction factors in patient serum. Thus, using HCV seronegative sera, we confirmed our hypothesis. Combining polyethylene glycol precipitation, iodixanol gradient and size-exclusion chromatography, we obtained a purified fraction enriched in inhibitory factors from HCV seronegative sera. Mass spectrometry analysis identified apolipoprotein(a) (apo(a)) as a potential inhibitor of HCV entry. Using a recombinant virus derived from the JFH1 strain we confirmed that plasma-derived and recombinant lipoprotein(a) as well as purified recombinant apo(a) variants were able to specifically inhibit HCV by interacting with infectious particles. Using wheat germ agglutinin (WGA) lectin, that is well known to specifically interact with Lp(a), it was possible to reverse the apo(a) inhibitory effect and restore the HCV infection. Our results also suggest that small isoforms are less inhibitory than the large ones. Altogether, our results identify apo(a) as an additional component of the lipid metabolism modulating HCV infection


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Picardie Jules Verne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.