Pompe à GNRH : le désir d'enfant et la grossesse à l'épreuve des troubles des conduites alimentaires

par Irema Barbosa Magalhães Santos

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Maurice Corcos.

Soutenue le 30-11-2015

à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Cognition, comportements, conduites humaines (Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine) , en partenariat avec Université Paris Descartes (1970-2019) (établissement de préparation) et de Laboratoire de Psychologie Clinique- Psychopathologie- Psychanalyse / PCPP - EA 4056 (laboratoire) .

Le président du jury était Sylvain Missonnier.

Le jury était composé de Maurice Corcos, Sylvain Missonnier, Sylvie Nezelof, Ludovic Gicquel, Silke Schauder, Alexandra Pham-Scottez.

Les rapporteurs étaient Sylvie Nezelof, Ludovic Gicquel.


  • Résumé

    Introduction : Cette thèse est issue de réflexions et d'expériences cliniques suite à un travail avec des femmes souffrant d'un trouble des conduites alimentaires (TCA) et accédant à la maternité. Dans notre recherche, parmi les différentes méthodes de Procréation Médicalement Assistée (PMA), nous avons choisi d'étudier une population ciblée : les femmes ayant recours à la pompe à la GnRH pour concevoir leurs enfants. Hypothèse principale : il existerait un grand nombre de femmes, souffrant ou ayant souffert d'un TCA, qui auraient recours à la pompe à GnRH. Hypothèse secondaire : le TCA maternel aurait des influences sur le désir d'enfant, la grossesse et les interactions précoces mère-enfant. Objectif principal : évaluer un groupe de femmes souffrant d'un TCA, enceintes après utilisation de la pompe à GnRH, à partir du 4ème mois de grossesse et jusqu'à la 8ème semaine du post-partum. Objectifs secondaires : obtenir des données scientifiques à propos des femmes souffrant d'un TCA et ayant recours à la pompe à GnRH, afin de mieux éclairer le parcours de soin de ces patientes dans les services de PMA ; obtenir des données scientifiques sur le vécu de la grossesse par les femmes TCA ; obtenir des données scientifiques sur la présence et la gravité des TCA durant la grossesse et en post-partum ; évaluer la prévalence de la dépression du postpartum chez les femmes souffrant d'un TCA. Critère d'évaluation principal : comparaison du groupe d'étude avec deux groupes témoins, l'un composé de femmes exemptes de TCA devenues enceintes par des méthodes de PMA autres que la pompe à GnRH, et l'autre composé de femmes exemptes de TCA devenues enceintes spontanément. Critères d'évaluation secondaires : évaluation de l'évolution du TCA, en pré et postnatal, par l'hétéro-questionnaire EDE ; évaluation du vécu de la grossesse par des entretiens semi-structurés ; évaluation des représentations maternelles par l'IRMAG ; évaluation de l'état psychique en pré et postnatal par l'auto-questionnaire HAD ; évaluation de l'anxiété par l'utilisation du STAI ; évaluation du risque de survenue d'une dépression du postpartum par l'auto-questionnaire EPDS. Cette étude est observationnelle et prospective : étape prénatale - 3 évaluations, entre 16 et 20 semaines d'aménorrhée (SA), entre 24 et 28 SA et entre 28 et 32 SA ; étape postnatale - 1 évaluation, à la 8ème semaine environ du postpartum. Conclusion : on constate que le TCA maternel peut être un facteur de risque en ce qui concerne la grossesse et les interactions précoces mère-bébé. L'utilisation de la pompe à GnRH par les femmes souffrant d'un TCA devrait être considéré comme un véritable enjeu de santé publique, requérant évaluation, prévention et prise en charge pluridisciplinaire de la grossesse jusqu'au post-partum.

  • Titre traduit

    GnRH pulsatile administration : when desire for a child and pregnancy confront eating disorders


  • Résumé

    Introduction: This thesis is the result of reflexions and clinical experiences from our work of pregnancy in women suffering from lifetime eating disorders (ED). Among different methods of assisted reprodutive technology (ART), we chose to study a special population: women seeking GnRH pulsatile administration treatment. Main hypothesis: there is an important rate of women with a lifetime ED seeking GnRH pulsatile administration treatment . Secondary hypothesis: maternal ED have influences on the desire for a child, pregnancy and early mother-child interactions. Main objective: to evaluate pregnant women with a lifetime ED after seeking GnRH pulsatile administration treatment, from the 4th month of pregnancy until the 8th week of postpartum. Secondary objectives: to obtain scientific data about women with lifetime ED seeking GnRH pulsatile administration treatment ; to better inform the multidisplinary care of these patients in the ART services ; to obtain scientific data about the experience of pregnancy in women with a lifetime ED and about the presence and severity of ED during pregnancy and postpartum ; to estimate the prevalence of postpartum depression in these women. Design: A descriptive comparative three-group design in which collected data were compared - one of women with lifetime ED who became pregnant after GnRH pulsatile administration treatment, one of women without lifetime ED who became pregnant after using other ART methods , one of women without lifetime ED who had a spontaneous pregnancy. Evaluation criteria: EDE to evaluate ED during the pre- and post-natal period ; clinical semi-structured interviews to evaluate how the pregnancy is experienced ; IRMAG to evaluate maternal representations ; HAD to evaluate anxiety and depression during the pre and postnatal period ; STAI to evaluate anxiety ; EPDS to evaluate risk of postpartum depression. This study is observational and prospective: during the prenatal period - 3 evaluations were conducted, between 16 and 20 weeks of amenorrhea (SA), between 24 and 28 SA and between 28 and 32 SA ; during the postnatal period - 1 evaluation was conducted around the 8th week. Conclusion: Eating disorders and GnRH pulsatile administration can be considered as a real public health issue, requiring strategies to address prevention, identification and multidisciplinary care for these women during pregnancy and postpartum. An eating disorder screening tool should be included in the initial intake, because these patients may be at a higher risk for negative maternal and fetal outcomes than non eating disorder patients.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque électronique. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.