Politiques migratoires optimales, doubles frontières et bien-être social dans les modèles à générations imbriquées

par Inaam Chaabane Bouzid

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Damien Gaumont.

Le jury était composé de Bertrand Crettez, Alice Mesnard.

Les rapporteurs étaient Pascal Belan, Rabah Amir.


  • Résumé

    Après une introduction générale et un survol de littérature, l’apport de cette thèse est que chaque gouvernement choisit pour son pays le flux de migrants qui maximise le bien-être social. Il s’ensuit naturellement l’introduction du concept de double frontière optimale. Dans un modèle OLG simple à la Galor (1986) avec 2 périodes, 2 pays et offre de travail exogène, le chapitre 2 étudie le rôle des différences d’épargne entre les pays sur l’équilibre stationnaire. Le planificateur social choisit le taux de migration qui conduit l’économie à la Règle d’Or (que les frontières soient coûteuses ou non). Si un pays laisse entrer alors l’autre laisse sortir, mais les taux de migration diffèrent à l’optimum social. Un planificateur mondial choisirait comme les individus. Le chapitre 3 développe un modèle OLG à 3 périodes et 2 pays. En 1ere période les jeunes s’éduquent avec des taux de rendement différent selon le pays, en seconde et troisième période ils offrent du travail endogène. Le taux de migration conduit chaque pays à l’optimum social et est tel qu’un des deux pays souhaite fermer ses frontières avant l’autre. Ces asymétries génèrent des incitations à la migration illégale, et par conséquent les salaires et taux d’intérêt ne s’égalisent pas à l’équilibre post-migratoire.Le chapitre 4 étend le précédent au cas où seuls les adultes sont autorisés à migrer et ajoute un système de retraite. Les pays receveurs souhaiteraient accueillir plus de migrants que les pays d’envois ne souhaiteraient en laisser partir. Le choix individuel de migration repose davantage sur un choix d’éducation des enfants que sur le choix de bénéficier d’une retraite. Ce résultat contredit la littérature sur ce point.

  • Titre traduit

    Optimal migration policies, two-sided borders and social welfare in overlapping generations models


  • Résumé

    After a general introduction and a literature review, in a 2-country OLG model, this thesis considers a non yet studied case where each government chooses for his country theflow of migrants that maximizes the post-migration social welfare. Since decision flows are unilateral, it naturally follows the introduction of the concept of optimal two-sided-borders. In a simple OLG model à la Galor (1986) with 2 periods, 2 countries and an exogenous labor supply, Chapter 2 examines the differences in optimal migration flows when countrydiffers in time preferences. With or without costly borders, optimal flows that lead the economy to the Golden Rule differ, so that one country closes its borders before the otherone. A world social planner would make an opposite migration policy compared with the country-specific social planner. Chapter 3 develops an OLG model where young train and get the return to education next period, adult and old endogenously work. The optimal migration rates leading to the social optimum of each country differ. These asymmetries generate incentives for illegal migration, hence wages and interest rates do not equalize in the post-migration equilibrium. Chapter 4 extends the previous by introducing a pension system. If by the law, only adults are allowed to migrate, then the receiving country want to attract more migrants than the departure country would let go. The individual choice of migration depends more on the children education than on the retirement benefit choice. This result is not in line with the existing literature. The Welfare State is not the first reason for which migrants leave their country.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque de l'Université Panthéon-Assas (Paris).
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.