Communication politique par Twitter : Colombie : à un Tweet de la démocratie

par Liliana María Gómez Céspedes

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Francis Balle.


  • Résumé

    La question initiale de cette étude est comment ont communiqué les candidats à l'élection présidentielle colombienne de 2014, à travers Twitter, et qui impose les agendas médiatiques et politiques? Cette question a été basée sur la construction de l’objectif de connaître l'utilisation que les candidats à l’élection présidentielle colombienne de 2014, ont fait de la plate-forme de communication Twitter. De là, trois objectifs spécifiques ont été fixés: 1) Connaître l’utilisation que les candidats à l'élection présidentielle de 2014 ont fait de Twitter; 2) Clarifier les questions sur lesquelles ont parlé et 3) Établir qui a imposé les agendas politiques et médiatiques. Et nous sommes partis de l’hypothèse que les candidats à l'élection présidentielle de 2014 (premier et deuxième tours) communiquent de manière unidirectionnelle à travers Twitter et que les agendas continuent à être construits par le gouvernement, les leaders d'opinion et les médias avec peu ou pas de participation des citoyens. Ce travail a été réalisé selon une méthodologie qualitative de la recherche sociale, dont le genre de recherche est appliqué avec une portée descriptive-interprétative mesurée par la cyber-ethnographie. À la fin de la recherche, l’hypothèse initiale a été confirmée et cela montre que les citoyens ont échoué à être entendus par les gouvernements, par les leaders d’opinion et par les médias à travers les réseaux sociaux. En fait, ce sont ces trois derniers qui imposent toujours leurs agendas.

  • Titre traduit

    Twitter and political communication : Colombia : one tweet away from democracy


  • Résumé

    The trigger question of this Thesis is: how did the Colombian presidential candidates in 2014th, communicate through Twitter, and who did imposed an agenda on it? In order to answer that, it was assumed as a starting point, the necessity to find out how the Colombian presidential candidates in 2014th, used the communication platform Twitter. From that on, there were defined three main objectives: 1) To determinate the kind of relationships that the candidates built up; 2) To make explicit the subjects which they talked about and 3) To established who did imposed the informative agenda. The assumption that the Colombian presidential candidates in 2014th (first and second round), communicate themselves on a unidirectional way through the communication platform Twitter, and the agendas remain been established by the government, the public opinion makers and the media with little or none citizens participation; it´s been taken as a starting point. Through a methodology within the qualitative paradigm from the social investigation, which type of investigation is applied with a descriptive-interpretative coverage, using as a method the Cyber-ethnography? At the end of the research Project, the initial assumption was uphold and it is clear how the citizens hadn´t been heard by the government, the public opinion makers and the media though the social networks. As a matter of fact, these three last ones are the ones that remain imposing the agendas.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (385 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 345-385

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T2015-34
  • Bibliothèque : Bibliothèque de l'Université Panthéon-Assas (Paris).
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.