Réalisation première : puissance et réalisation dans la psychologie d'Aristote

par Hakan Yücefer

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Pierre-Marie Morel.

Soutenue le 14-12-2015

à Paris 1 , dans le cadre de École doctorale Philosophie (Paris) , en partenariat avec Groupe de recherches Antiquité, moyen-âge, transmission arabe (Paris) (équipe de recherche) .

Le président du jury était David Lefebvre.

Le jury était composé de Pierre-Marie Morel, Annick Jaulin.

Les rapporteurs étaient Isabelle Koch.


  • Résumé

    Les lecteurs du traité De l’âme d’Aristote pensent souvent que la véritable contribution du Stagirite en ce domaine consiste dans l’application de l’hylémorphisme à la relation de l’âme et du corps. Le rôle que jouent les notions de puissance et de réalisation dans la psychologie aristotélicienne est relativement négligé au profit de celui des notions de matière et de forme.L’objectif de cette étude est de mesurer les contributions respectives des deux couples conceptuels fondamentaux de l’ontologie aristotélicienne à l’étude de l’être animé. Quelles sont la portée et les limites de l’hylémorphisme psychologique ? Quel rôle joue la distinction des niveaux de puissance et de réalisation dans le DA et dans d’autres traités consacrés à l’être animé ? Par quels moyens conceptuels Aristote parvient-il à définir l’âme, à résoudre les problèmes de la relation de l’âme et du corps, à unifier ses recherches psychologiques et zoologiques ? A travers l’examen de ces questions, cette étude cherche à préciser la place qu’occupe le notion de « réalisation première » dans l’étude aristotélicienne de l’âme et de l’être animé.

  • Titre traduit

    First realization : power and realization in Aristotle's psychology


  • Résumé

    Readers of Aristotle’s De anima often hold that the tenor of his account consists in the application of hylomorphism to soul-body relations. The part played by potentiality and actuality in Aristotle’s psychology has been somewhat overlooked while hylomorphic analyses prevail in the literature. The objective of our study is to assess the respective contributions of these two basic Aristotelian ontological couples to the study of animate beings. What are the scope and limitations of psychological hylomorphism? What role does the distinction between different levels of potentiality and actuality play in the DA and in the other treaties that deal with animate beings? What are the conceptual means that enable Aristotle to define the soul, to disentangle problems relative to soul-body relations and to bring together his psychological doctrine with his zoological research? Through an examination of these questions, the present study seeks to spell out how the so-called “first realization” fits in with the Aristotelian study of the soul and the animate.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Bibliothèque : Bibliothèque électronique de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.