Vers une nouvelle ruralité : urbanisation et changements dans l'agriculture dans le centre du Mexique

par Matthew James Lorenzen Martiny

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Jean-Philippe Colin.

Le président du jury était Jean-Louis Chaléard.

Le jury était composé de Jean-Philippe Colin, Évelyne Mesclier, Éric Léonard, Françoise Cognard.

Les rapporteurs étaient Philippe Perrier-Cornet, Estela Martínez Borrego.


  • Résumé

    Cette thèse analyse les causes et les impacts de l'urbanisation et de la gentrification rurale dans trois municipalités de l'état de Morelos, au Mexique, ainsi que les stratégies de reproduction que mobilisent les habitants originaires dans ce contexte, Nous examinons deux types de causes de l'urbanisation et de la gentrification rurale, ceux qui, « du côté de la production », créent l'offre d'espaces gentrifiés, el ceux qui, « du côté de la consommation », encouragent la demande de ces espaces. Quant aux impacts de cette urbanisation et gentrification rurale sur les habitants originaires, ils sont, de façon générale, positifs en termes économiques, encourageant lU1 ancrage des habitants ù leurs localités d'origine à partir de la création d'emplois (notamment dans les services), mais négatifs en termes sociaux et environnement aux. D'autre part, nous analysons les stratégies de reproduction agricoles, foncières et non agricoles que mobilisent les habitants originaires dans ce contexte d'urbanisation et de gentrification rurale. Ainsi, nous montrons qu'il y a une expansion des stratégies non agricoles - notamment l'adoption d'emplois non agricoles et l'accroissement de la scolarisation - qui ont des impacts sur les stratégies agricoles, surtout en ce qui concerne la diminution de la participation de la main-d'œuvre familiale aux activités agricoles el l'augmentation du poids de la main-d'œuvre agricole salariée, ainsi que sur les stratégies foncières, encourageant la vente et la mise en location de parcelles.

  • Titre traduit

    Towards a new rurality : urbanisation and changes in agriculture in the centre of Mexico


  • Résumé

    This thesis analyses the causes and impacts of urbanization and rural gentrification in three municipalities of the state of Morelos, Mexico, and the reproduction strategies that native inhabitants draw on in this context. We examine two types of causes of this urbanisation and rural gentrification, those which, from the "production side", create the offer of gentritied spaces, and those which, from the "consumption si de", encourage the demand for these spaces. As for the impacts of this urbanisation and rural gentrification on the native inhabitants, they are, in general, positive in economic terms, encouraging the anchoring of these inhabitants to tbeir localities of origin through the creation of job opportunities (especially in the service sector), but negative in social and environmental terms, Moreover. we analyse the agricultural, agrarian and non agricultural reproduction strategies that the native inhabitants draw on in this context or urbanisation and rural gentrification. ln this way, we show that there is an expansion of non agricultural strategies - especiallv the adoption of non agricultural employrnent and the increase in schooling - !hat have impacts on agricultural strategies, notably concerning the reduction in the participation of family labour in agricultural activities and the increase in the weight of wage labour, and on land tenure strategies, encouraging the selling and renting out of plots.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Bibliothèque : Bibliothèque électronique de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.