Une mondialisation à domestiquer : sociologie d’une politique française des échanges audiovisuels internationaux (1984-2012)

par Romain Lecler

Thèse de doctorat en Sciences politiques

Sous la direction de Frédérique Matonti.

Soutenue le 13-11-2015

à Paris 1 , dans le cadre de École doctorale de science politique (Paris) , en partenariat avec Centre européen de sociologie et de science politique (Paris) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Brigitte Gaïti.

Le jury était composé de Frédérique Matonti, Didier Demazière, Laurent Jeanpierre.

Les rapporteurs étaient Gisèle Sapiro, Sophie Dubuisson-Quellier.


  • Résumé

    Qu'est-ce la mondialisation ? On répond à cette question à partir du cas de l'audiovisuel international, envisagé sous l'angle des échanges commerciaux et des politiques publiques. Une enquête a été menée de 2008 à 2012 au sein de l'administration, des ambassades et de diverses agences françaises ainsi que sur les marchés audiovisuels internationaux. On vérifie que la mondialisation, loin d'être une force économique s'imposant de l'extérieur, reste le produit de politiques visant à « dompter» ce qui semble dépasser le cadre national (comme la diffusion des contenus audiovisuels par satellite au tournant des années 1980), et peut toujours être rapportée à des enjeux « domestiques » (le terme de mondialisation étant lui-même instrumentalisé par de nombreux acteurs). La thèse examine d'abord comment l'administration s'est saisie de l'audiovisuel international, suscitant tout un entrepreneuriat bureaucratique au sein des Affaires étrangères, mais aussi une âpre compétition pour être nommé à la tête des nouvelles chaînes publiques transnationales, et conduisant au recrutement d'un réseau original de diplomates spécialistes de l'audiovisuel. On étudie ensuite l'essor considérable des marchés audiovisuels internationaux, leur rôle désormais central dans le commerce international des biens audiovisuels, et comment l'administration a soutenir la professionnalisation des exportateurs français. On analyse enfin le rôle fondamental des politiques d'exportation en analysant la promotion française de la diversité culturelle, négociée entre les professionnels et l'administration, profondément ambivalent et articulant des enjeux à la fois culturels, diplomatiques et marchands.

  • Titre traduit

    Bringing globalization back home : sociology of a French policy handling international audiovisual exchanges (1984-2012)


  • Résumé

    What is Globalization? We address this question by focusing on audiovisual flows worldwide, seen from the perspective of commercial exchanges and French public policies. From 2008 to 2012, several sites have been investigated such as the French administration, its diplomatic network abroad, public agencies and international markets. We argue that Globalization, far from being an economic force overhanging from abroad, is always something that has to be "brought home". First, it results from policies that aim at "taming" what exceeds the national frame (such as audiovisual contents broadcasted by satellite). Second, it always entails very "domestic" stakes. At first, we deal with the French administration, where a "foreign audiovisual policy'' has been launched in the 1980s, stirring up a sharp competition to be nominated at the head of new transnational public channels, and leading to the recruitment of diplomats specializing in this policy. Then, we assess the astonishing rise of international markets of movies and TV shows, describing how French sales agents, in the process of getting professional recognition, received a strong support from the French administration. This brings us to the thesis that export policies fundamentally shape Globalization by providing contradicting definitions of what it should be. ln France, the sales agents and the administration have been negotiating one built upon the principle of "cultural diversity", conveniently melting commercial, cultural and diplomatic stakes altogether, despite of the notion being deeply ambivalent.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Bibliothèque : Bibliothèque électronique de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.