Norovirus et coquillages : Approches pour l'évaluation de la persistance et du pouvoir infectieux

par Najoua Drouaz

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé, virologie et environnement

Sous la direction de Soizick Le Guyader et de Jacques Le Pendu.

Soutenue en 2015

à Nantes , dans le cadre de École doctorale Biologie-Santé Nantes-Angers , en partenariat avec Laboratoire Santé Environnement et Microbiologie (laboratoire) .

Le président du jury était Francis Delpeyroux.

Le jury était composé de Soizick Le Guyader, Jacques Le Pendu, Francis Delpeyroux, Albert Bosch, Nathalie Ruvoen-Clouet.

Les rapporteurs étaient Albert Bosch.


  • Résumé

    Cette thèse s’articule essentiellement autour de l'évaluation du potentiel des Recovirus comme substitut viral des norovirus humains afin d’étudier leurs distribution et persistance dans les coquillages. Les norovirus humains sont la principale cause d’épidémie et de cas sporadiques de gastro-entérite aiguë dans le monde entier et sont une cause majeure de maladies d'origine alimentaire. La contamination des coquillages par les norovirus humains constitue un problème sanitaire et économique important. L'utilisation combinée de diagnostic moléculaire et de virus de substitution est une approche qui devrait contribuer à améliorer la compréhension du comportement des norovirus humains dans les coquillages, en particulier leur persistance. Le point majeur concerne la comparaison du comportement du virus Norwalk (prototype du génogroupe I) et deux virus cultivables, le virus Tulane (prototype du genre Recovirus) et le Mengovirus. Après bioaccumulation, la distribution tissulaire était assez similaire entre le virus Norwalk et le virus Tulane, la majorité des particules virales ont été détectées dans les tissus digestifs, tandis que le Mengovirus a été détecté dans les tissus digestifs mais également dans les branchies et le manteau. La persistance de ces trois virus après huit jours était comparable, mais des nettes différences ont été observées sur des périodes plus longues. Les virus Norwalk et Tulane ont affiché des demi-vies assez similaires, contrairement au Mengovirus qui a été éliminé plus rapidement. Ces résultats confortent l’hypothèse que le virus Tulane constitue un substitut adéquat pour étudier le comportement des norovirus humains dans les huîtres et a confirmé la persistance prolongée du virus Norwalk dans les tissus d'huîtres. En effet, la concentration dans les tissus digestifs a diminué seulement de 50% sur une période de huit jours. Cette approche innovante de l'analyse de la contamination virale des coquillages ouvre de nouvelles perspectives en particulier les études d'infectiosité car le virus Tulane est multipliable en culture cellulaire et peut aider à identifier les particules infectieuses.

  • Titre traduit

    Norovirus and shellfish : Approaches for assessing persistence and infectivity


  • Résumé

    This thesis aimed to evaluate the potential of Recovirus to be used as a surrogate for human norovirus to evaluate their behavior in shellfish, including persistence. Human norovirus is the leading cause of epidemic and sporadic cases of acute gastroenteritis worldwide and the major cause of food borne disease. Norovirus contamination in oyster is an important health issue and economic problem. The combined use of molecular detection and surrogate viruses can provide tools that should help to improve understanding of human norovirus behavior in shellfish. The major issue is the comparison of the behavior of Norwalk virus (prototype genogroup I norovirus) and two cultivable virus, the Tulane virus (Recovirus prototype) and Mengovirus. After bioaccumulation, tissue distributions were quite similar for Norwalk virus and Tulane virus, with the majority of viral particles detected in digestive tissues while Mengovirus was detected in large amounts in gills and mantle as well as in digestive tissues. The level of persistence of all three viruses over eight days were comparable, but clear differences were observed over longer periods, with Norwalk and Tulane virus displaying rather similar half-lives, unlike Mengovirus that cleared more rapidly. These results strongly indicate that Tulane virus may be an adequate surrogate to study norovirus behavior in oysters and confirmed the prolonged persistence of Norwalk virus in oyster tissues, as concentration in the oyster digestive tissues only decreased by 50% over an eight day period. This innovative concept to evaluate shellfish viral contamination may lead to opening new perspectives in particular the infectivity studies as Tulane virus may be multiplied in cell culture and may help to identify infectious particles.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (208 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.171-202

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.