Les Lettres de Virginia Woolf comme laboratoire d’écriture

par Lingxiang Ke

Thèse de doctorat en Études du monde anglophone

Sous la direction de Christine Reynier et de Rossana Bonadei.

Soutenue le 14-12-2015

à Montpellier 3 en cotutelle avec l'Università degli studi (Bergame, Italie) , dans le cadre de École doctorale 58, Langues, Littératures, Cultures, Civilisations (Montpellier ; 2015-....) , en partenariat avec EMMA - Etudes Montpellieraines du Monde Anglophone (laboratoire) et de Etudes montpelliéraines du monde anglophone / EMMA (laboratoire) .

Le président du jury était Catherine Lanone.

Les rapporteurs étaient Caroline Patey.


  • Résumé

    Cette thèse explore l'esthétique des écrits épistolaires de Woolf. Pour cet auteur, les lettres sont un vaste champ d'expérimentation de ses théories originales d'écriture, un espace où elle peut développer sa propre technique narrative et perfectionner son style moderne. Les lettres sont aussi un espace qui lui permet de trouver sa voix et sa position en tant qu'auteur ainsi que son moi. Dans les six volumes de lettres privées de Woolf, nous explorons d'abord la façon dont elles décrivent la vie quotidienne, riche et intense, de l'auteur. A travers des échanges fréquents avec ses destinataires, Woolf redéfinit le genre épistolaire. En dehors de leur fonction informative, les lettres offrent des descriptions artistiques de la vie et des gens qui sont composées d'une manière particulière, souvent irriguées par d'autres arts (peinture, cinéma, musique ou théâtre). Cette forme de représentation transforme le plus privé des genres en un genre public, dialogique et intermédial. L'intimité et le désir de se protéger en même temps que de s'exposer incitent Woolf à développer ce qu'elle nomme un style de « transparence centrale », méthode de représentation ou de suggestion qui lui permet d'exprimer l'émotion et de se représenter.

  • Titre traduit

    Virginia Woolf's Letters : Writing in the Making


  • Résumé

    This dissertation means to explore the aesthetics of Woolf's epistolary writing. For Woolf, letters become a vast field, a free space for experimenting her original theories of writing, developing her unique techniques and perfecting her style of modern writing. They also provide a space for finding her authorial voice, position and self. Delving into the six volumes of Woolf's private letters, we first explore how they depict the author's daily life, its wealth and intensity. Through her exchanges with her numerous addressees, Woolf redefines the epistolary genre: apart from their informative function, letters offer artistic descriptions of life and people, which are composed by Woolf in a specific manner, often fuelled by various other arts—painting, cinema, music, or drama. Such a representation transforms the most private epistolary genre into a public, dialogical and inter-medial genre. Intimacy and self-protectiveness, together with a desire for self-exposure stimulate Woolf to develop a style of “central transparency”—her figurative or suggestive method that enables her to express emotion and represent herself.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.