Tiers secteur et développement participatif à Beni Lubero, RD Congo

par Jean Bosco Kakule Matumo

Thèse de doctorat en Sciences èconomiques

Sous la direction de Jérôme Blanc.

Soutenue le 11-12-2015

à Lyon 2 , dans le cadre de École doctorale Sciences économiques et gestion (Lyon) , en partenariat avec Triangle, action, discours, pensée politique et économique (Lyon) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Jean-Louis Laville.

Le jury était composé de Jérôme Blanc, Bruno Lamotte.

Les rapporteurs étaient Angélus Mafikiri Tsongo, Jérôme Ballet.


  • Résumé

    Les recherches récentes sur le pluralisme socioéconomique et développemental dans le monde réhabilitent les intuitions de Polanyi : la révision fondamentale du sophisme économiste et l’encastrement de l’économique. Dans cette optique, la présente thèse a pour objet de penser l’articulation de trois phénomènes : le tiers secteur, le développement et la participation, à partir de l’observation des pratiques des acteurs du mouvement de solidarité associative à Beni Lubero, en RD Congo. Son approche pluridisciplinaire effectue, par une analyse beaucoup plus qualitative que quantitative, des allers et retours entre théories et faits empiriques in situ. Les deux premières parties tentent d’y identifier l’existence d’une gamme d’institutions susceptibles de compter parmi le tiers secteur compris, à l’interstice des secteurs public et privé et au creux d’autres concepts de l’économie plurielle, comme la stratégie d’auto-organisation collective, pour entreprendre ensemble et autrement ; en fonction d’un centre d’intérêts commun. La troisième partie, repensant le changement du paradigme du développement, assume celui-ci comme participatif par essence et, partant, stigmatise la pesanteur des interférences sur la conquête du concept ; et surtout en RD Congo. Elle vérifie combien, au sein de la société civile locale, le tiers-secteur de Beni Lubero est l'un des véritables leviers du processus d’auto-développement, grâce à sa multi-combativité participative. La dernière partie précise le contenu de la participation : son caractère trifacial (réfléchir, décider et agir), la nature triadique de son acte (s’associer, contribuer et bénéficier), les modes, techniques et méthodes de sa promotion ; ainsi que la transversalité de sa notion en sciences sociales et humaines. Puis, au filtre du design participatif d’Archon Fung, elle corrobore l’effectivité de la participation au sein du tiers secteur étudié. A moins de décrocher sa vigilance sur le balancier entre excellence et obstacle, la participation y paraît un tremplin à la plus-value incontestable ; notamment, en termes de membership, de leadership, d’entrepreneurship, de relationship et partnership, d’empowerment, d’ownership...

  • Titre traduit

    Third sector and participatory development in Beni Lubero, DR Congo


  • Résumé

    The recent research on the socioeconomic and developmental pluralism worldwide rehabilitate the insights of Polany i: fundamental review of sophistry economist (economist fallacy) and promoting the embedding of the economy. This thesis is in their view. Its purpose is to consider the linkages between three phenomena: the third sector, development and participation. To assess their articulation, it’s based on the observation of practices of the actors of various associations and solidarity movement in Beni Lubero, DR Congo. Its approach is multidisciplinary and its analysis is more qualitative than quantitative. It makes back and forth between theories and empirical facts in situ. The first two parts attempt to verify the existence of a range of institutions likely to be among third sector. The latter is then designed to the interstices of private and public socio- economic sectors; and in the hollow of the other concepts of the plural economy, such as collective self-organization strategy to undertake all together and otherwise; according to common interests. The third part rethinks the change in the development paradigm. It assumes that it’s essentially participatory. Therefore, it stigmatizes gravity of interference against the conquest of this concept, especially in DR Congo. Then, it checks how the Beni Lubero third sector, as part of the local civil society, is emerging as one of the real levers of self-development process, through its participatory multi-fighting. The final part specifies the content of participation: its triple facet (think, decide and act) and the triadic nature of its act (associate or join, contribute and benefit); methods, techniques and methods for its promotion; and the transversality of its concept through social sciences. Then, checking its practices through the participatory design of Archon Fung confirms the effectiveness of the participation in the Beni Lubero third sector. Unless failing in vigilance on the balance between excellence and obstacle, participation there seems a springboard whit a gain undeniable ; in particular, in development of membership, leadership, entrepreneurship, relationship, partnership, empowerment, ownership...


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.