Le Géocinéma portugais : espace, imaginaire et cinéma

par Ana Vera

Thèse de doctorat en Etudes Ibériques et Méditéranéennes

Sous la direction de Jean-Claude Seguin.

Soutenue le 04-12-2015

à Lyon 2 , dans le cadre de École doctorale Lettres, langues, linguistique, arts (Lyon) , en partenariat avec Passages XX-XXI (Lyon) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Ana Maria Binet.

Le jury était composé de Jean-Claude Seguin, Martin Barnier, Jacques Lemière.

Les rapporteurs étaient João Mário Grilo.


  • Résumé

    Il s’agit, dans cette recherche, de penser l’identité portugaise par le biais du cinéma. Pour ce faire, nous proposons le concept de géocinéma comme outil conceptuel qui nous permet de problématiser les relations entre l’espace, l’imaginaire culturel et le cinéma. Ce concept s’appuie sur le principe selon lequel le cinéma représente l’imaginaire collectif en tant qu’il se trouve ancré dans les spécificités des lieux. Ainsi, dans un premier moment, nous réaliserons un travail de conceptualisation où nous présenterons les limites ainsi que les possibilités offertes par notre concept médiateur. Nous soutiendrons que les représentations collectives ne sont pas indépendantes de l’espace occupé par une communauté. Le cinéma, en tant que lieu de projection d’images, se présente alors comme le medium privilégié de transmission de ces représentations. Ensuite, nous mettrons en évidence les idées et les valeurs autour desquelles l’imaginaire portugais s’est constitué en tant qu’espace mental, ainsi que leur relation de dépendance à l’égard de l’espace physique. Enfin, nous mettrons en œuvre le concept de géocinéma à travers l’analyse des films symptomatiques de cette relation entre l’espace physique et l’espace mental du Portugal. Notre analyse concernera les cinéastes et les films qui depuis le nouveau cinéma portugais (1963) problématisent de manière directe ou indirecte la question de l’imaginaire et de l’identité portugaise.

  • Titre traduit

    The portuguese geocinema : space, imaginary and cinema


  • Résumé

    Our purpose is to think the Portuguese identity through the cinema. To do this, we suggest the concept of geocinema as a conceptual tool allowing the analysis of the relations between space, cultural imaginary and the cinema. This concept is based on the principle that the cinema represents the collective imaginary through the projection of images.Firstly, we will present our mediator concept in order to think its possibilities and limits. We will sustain that collective representations depend on the territory occupied by a community and that the cinema is the privileged medium of transmission of these representations.We will then underline the ideas and values that structure the Portuguese cultural imaginary and their relations to the Portuguese territory. Finally, we will apply the concept of geocinema to the analysis of symptomatic films that show the relations between the physical and mental space of Portugal. Our analysis is restricted to the filmmakers and films produced since the new Portuguese cinema (1963), who question directly or indirectly the Portuguese imaginary and identity.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.