Les Jeux de la Francophonie de Beyrouth (2009), analyseurs du système sportif libanais

par Zeina Mina

Thèse de doctorat en Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives

Sous la direction de Philippe Liotard et de Thierry Terret.

Le président du jury était Emmanuel Bayle.

Le jury était composé de Guillaume Bodet, Carine Erard.

Les rapporteurs étaient Jacques Gleyse, Jean-François Loudcher.


  • Résumé

    Ce travail s'intéresse à la question du sport au sein de la société libanaise. Dans un pays qui a accueilli la sixième édition des Jeux de la Francophonie dans un contexte politique très instable, comment comprendre les retombées post-évènement. Y en a-t-il eu ? Ici où il n'y a ni équipe nationale ni champions, comment et pourquoi le sport se crée-t-il dans l'imaginaire collectif ? Le sport joue-t-il un rôle particulier ? En fait-on usage politique ? Un usage orienté vers la cohésion nationale ou bien un rôle de prolongement des conflits confessionnels et politiques ? La première partie de notre thèse décrypte une très grande partie des mécanismes de l'organisation de Jeux de la Francophonie à Beyrouth. Elle posera le cadre, le contexte et abordera certains éléments de manière très détaillée. La deuxième partie questionnera la pratique sociale du sport et l'école comme lieu de transmission. Elle s'articulera autour d'une enquête réalisée auprès de mille Libanais. Elle tentera de déconstruire la matrice pour donner des éléments de réponse. La troisième chapitre propose de mettre en perspective les données récoltées à propos du spectacle sportif et de la pratique sociale. Nous aborderons alors les questions de structuration du sport libanais et de nationalisme sportif

  • Titre traduit

    Beirut Francophone Games (2009), analyzer of the Lebanese sport system


  • Résumé

    This work tackles the issue of sports in the Lebanese society knowing that Lebanon hosted the sixth edition of the Francophone Games in a period of political turmoil. Has there been any post-event fallout? How and why the sport is created in the collective imagination? Does it play a particular role? Is it used for political purposes, in order to achieve national cohesion or extend sectarian and political conflicts? The first part of our thesis decrypts, to a great extent, the mechanisms of the organization of the Francophone Games in Beirut. It will encompass the framework, context and some of the event component in details. The second part will cover the social practice of sports and the school as a place of transmission. It is structured around a survey conducted among a thousand Lebanese people. It will attempt to rebuild the array in order to provide answers. The third chapter proposes to put into perspective the collected data regarding sport events and social practice. Then we shall discuss the issues of structuring the Lebanese sport and sport nationalism

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard. Service commun de la documentation. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.