La construction de l'identité sur Internet : mutations et transformations dans le web social

par Maria Barredo Escribano

Thèse de doctorat en Sciences du langage - sémiotique

Sous la direction de Jacques Fontanille.

Soutenue le 08-12-2015

à Limoges , dans le cadre de École doctorale Cognition, comportements, langage(s) (Poitiers ; 2009-2018) , en partenariat avec Centre de recherches sémiotiques (laboratoire) .

Le président du jury était Eléni Mitropoulou.

Les rapporteurs étaient Alessandro Zinna, Peter Stockinger.


  • Résumé

    Le point de départ de notre analyse est celui de la construction de l'identité digitale considéré comme un processus complexe qui peut être également abordé sous plusieurs angles. En mutation constante, les différents acteurs présents sur Internet possèdent plusieurs rôles dans cette construction identitaire de l'individu en ligne. D'une part l'émergence du web social, sous la forme du profil, fait de l'utilisateur un acteur pluri-positionnel (énonciateur, récepteur, transmetteur, etc.) et lui donne, en outre une identité relationnelle. D'autre part, les contraintes imposées par le réseau et les enjeux situés à des différents niveaux, suggèrent la remise en cause hiérarchie horizontale de nœuds, – unités minimales qui composent le réseau –, et à son tour les nœuds incarnés par les utilisateurs. Cependant, pourrait un nœud être social ? La communication digitale interactive pourrait-elle se fonder sur de présupposés qui excluent l'individu ? Au-delà de cette identité relationnelle du web social, est-il possible de concevoir une identité digitale qui soit homologable à l'identité nominale d'un individu d'une société quelconque ? Les conditions, les prémisses et la confluence de plusieurs pratiques digitales sont les facteurs à analyser afin de trouver des réponses possibles à ce type de problématique. Certes, les critères à prendre en considération pour envisager une telle identité, ainsi que la préservation de l'identité réelle de l'utilisateur en tant que citoyen sont les axes fondamentaux de notre analyse. Une analyse qui se contente de faire l'état de lieu et l'état de l'art de l'Internet contemporain par rapport à l'individu, tel que nous le concevons à nos jours.

  • Titre traduit

    The construction of identity in the digital space : transformations and mutations within the social web


  • Résumé

    On the basis of this analysis, we propose to take into consideration the digital identity as a complex process of construction, which may be regarded from several angles. In a constant mutation, a variety of stakeholders present in the Internet perform different roles in the on line individual's construction identity. On the one hand, an emergence of social web converts the user, in the form of a social media profile, into a multi-positional actor ( sender, transmitter, receiver, etc.) and gives him/her a relational identity as well. On the other hand, the constraints imposed by the net and the issues placed in different levels of analysis may suggest to review the horizontal hierarchy between nodes, being these ones the web's minimal units which in turn are embodied by the users. Therefore, could a node be social ? The digital interactive communication could it be based in presumptions excluding the individual ? Beyond the relational identity of social web, could it be conceived a digital identity equivalent to the real identity of an individual on any society? Conditions, premises and the confluence of different digital praxis are indeed the elements to be analysed in order to find suitable answers to our general problem. Certainly, the criteria to take into consideration a concept such an identity, and the preservation of user's real identity as a citizen are the main axis of our analysis. More precisely, an analysis which is focused in the current state of contemporary Internet regarding the individual, as we conceive him nowadays.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Limoges (Bibliothèque électronique). Service Commun de la documentation.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.