Enjeux communicationnels et injonctions à la créativité dans des dispositifs participatifs

par Caroline Didier

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Isabelle Pailliart.

Le président du jury était Julia Bonaccorsi.

Le jury était composé de André Helbo, Benoit Lafon.

Les rapporteurs étaient Julia Bonaccorsi, Michèle Gellereau.


  • Résumé

    Le renouvellement des formes de participation des structures culturelles et territoriales pose la question du positionnement des acteurs de la participation dans la mise en place de dispositifs participatifs. L'analyse des dispositifs participatifs montre en quoi ces derniers inscrivent la participation dans une mise en scène de la participation sur le territoire. Des évolutions sont relatives à la « figure » du participant et à sa « parole » potentielle dans les structures et soulèvent des contradictions entre des logiques d'audience et de production, et une volonté d'intégrer des formes plus « sensibles ». En effet, des injonctions à la « créativité » apparaissent avec la mise en place de parcours dans la ville avec les participants, d'ateliers d'écriture pour scénariser les usages du territoire et de restitutions sur scène des expériences de participation, nécessitant de la part des participants un engagement corporel et scénique. Des collaborations avec le monde de l'entreprise et la recherche scientifique conduisent à une complexification des langages de la participation et des techniques empruntant à la fois à l'animation théâtrale et à l'entreprise, du management de la « créativité ». Face à ces conditions, les participants manifestent leur volonté de contrôler leur image et de s'emparer des dispositifs pour communiquer leur propre « sens » de la participation. Autant de conditions s'inscrivent dans des modes d'engagement qui interviennent dans une situation d'épreuve de la confiance envers les structures. La réflexion sur les conditions de mise en scène des dispositifs participatifs, les modes d'engagement des participants, leur scénarisation et leur dramatisation de la participation en lien avec les acteurs de la participations, politiques et administratifs, ainsi que sur les spécificités des stratégies de mise en visibilité de l'activité de participant, permettent de poursuivre l'analyse de l'espace dramaturgique de la participation et de ses enjeux politiques.

  • Titre traduit

    Participatory devices issues and creativity


  • Résumé

    The cultural and local institutions are trying to renew the public debates forms. The participatory devices components are getting immersive and multimodal, making the participants physically and bodily involved. However, some factors as « sociability » and « creativity », which are increasingly introduced in the participatory devices, would change the participant stratus into audience status. We analyzed strategies used by the participation's actors to set up the participatory devices and make the participant as « co-producer ». We analyzed the participants appropriation. The participant's body engagement gives a visual image of his activity : it makes it observable for the institution. Therefore, the body's image is taking importance in the aesthetic experience of public debate as reaching a social network experience. The network experience would redefine the expressiveness and the articulation between individual identity and « community ». In order to analyse the communication issues it raises, we focused on differents process of the participatory devices : the exhibition's participant, the narrative construction of the engagements and the scenarisation of the participation.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication

Enjeux communicationnels et injonctions à la créativité dans des dispositifs participatifs


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?