La dynamique de la participation électorale : effets conjoncturels et dispositifs de mobilisation aux élections présidentielles françaises (2007), américaines (2008) et aux élections fédérales canadiennes (2008)

par Yves Makaya mandembe engouang

Thèse de doctorat en Sciences politiques

Sous la direction de Pierre Bréchon.

Le président du jury était Bernard Denni.

Le jury était composé de Fabienne Greffet.

Les rapporteurs étaient Christine Pina, Daniel-Louis Seiler.


  • Résumé

    Que traduit la hausse de la participation aux élections présidentielles françaises de 2007 et américaines 2008 ? À partir d’enquêtes électorales française, américaine et canadienne, notre étude met en lumière les changements d’attitudes politiques des citoyens survenus ces dernières années et la pratique croissante d’une participation intermittente et sélective. Ces changements qui résultent de logiques d’individualisation ont permis aux individus de s’extirper de contraintes d’appartenance sociale et de s’affranchir d’allégeances partisanes. Leur jugement se fonde désormais sur une évaluation des critères de l’offre électorale. L’individualisation des valeurs en politique se traduit notamment par une évolution du sens du vote et une hiérarchisation des scrutins. Les électeurs ne se délaissent pas les élections, ils choisissent simplement de participer autrement. Plus instruits, plus autonomes et plus critiques, ces citoyens prescrivent des changements profonds de l’offre. Afin de rallier le plus grand nombre de suffrages, les candidats se voient contraints d’adapter leurs dispositifs stratégiques aux évolutions des comportements politiques des citoyens : structuration des partis, modernisation des campagnes électorales, militantisme à « la carte », nouvelles formes d’engagement politique, usage de l’Internet. Tout est fait pour que le citoyen individualisé trouve dans ces manières de faire la politique les bonnes raisons de voter.

  • Titre traduit

    Understanding the Increase of the voter turnout : political issues and electoral mobilization strategies


  • Résumé

    What does the increase of the voter turnout in the 2007 French and the 2008 American presidential election mean? With the French, American and Canadian surveys, we highlight the changes in the political attitude of the citizens occurred in recent years. The voters are now practicing an intermittent and selective voting. This changing political behavior reflects a growing individualization values in politics. They are making their mind up from an assessment of the electoral issues positions, an evolution of the meaning of the vote and, a priorization of elections. Voters are not leaving the polling stations, they are only choosing to participate in different way. More educated, autonomous and critical, the citizens require deep changes in the political evaluations. So, by winning number of votes, candidates have to adapt their strategical plan of actions by including the individualized behavior of the citizens : structuring the political party, modernizing the electoral campaigns, promoting a membership “à la carte”, developing new forms of political engagement, and using the Internet. Everything is done to increase the individualized citizens vote.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Grenoble Alpes. Bibliothèque et Appui à la Science Ouverte. Bibliothèque électronique.
  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Chambéry-Annecy). Bibliothèques universitaires. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.