Prospérité et barbarie : système économique et violence dans deux colonies françaises au XIXe siècle (la Guyane et l'île de La Réunion)

par Denis Lamaison

Thèse de doctorat en Histoire et Civilisations

Sous la direction de Elikia MBokolo.

Le président du jury était Claire Laux.

Le jury était composé de Myriam Cottias, Jean-François Klein, Frédéric Régent.


  • Résumé

    Cette thèse est une étude critique de la notion de prospérité dans deux colonies françaises au XIXe siècle (la Guyane et l'île de La Réunion) au regard des conditions de vie et de travail de la main-d'œuvre (esclaves, affranchis, engagés, bagnards). Elle met en parallèle les discours des élites sur la mise en valeur des colonies avec les violences subies par ces hommes et femmes (violence physique, manque de nourriture et de soin, etc. ). Nous interrogeons ainsi le fait que les planteurs ne cessèrent jamais de demander de nouveaux travailleurs, sans pour autant chercher à les maintenir en bonne santé. Nous revenons également sur la posture des colons et de l'administration s'évertuant à défendre un système économique dont ils reconnaissaient pourtant l'échec. Cette étude questionne notamment la réalité du développement de ces colonies et la pertinence de ce concept eurocentré. Elle s'intéresse enfin à l'écriture de l'histoire qui, dès le XIXe siècle, oublie les victimes de l'esclavage et de la colonisation dans l'élaboration du mythe de la prospérité coloniale.


  • Résumé

    This thesis is a critical study of the notion of prosperity in two French colonies in the XlXth century (French Guiana and Reunion island) with regard to the living conditions of the workforce (slaves, emancipated slaves, indentured servants, convicts). This work questions the fact that planters continually demanded new workers although they never tried to maintain these men and women healthy. We compare the elite speeches about prosperity with the violence experienced by the workforce (physical violence, lack of food and care, etc. ). We will also see how the colonists justified the preservation of an economic system while recognizing its failure. This study also questions the reality of these colonies development and the relevance of this eurocentric concept. Finally, we will focus on history writing which began in the XlXth century and forgot the slavery and colonization victims in elaborating a colonial prosperity myth.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (884 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.771-861. Notes bibliogr. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2015-141
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.