Personal Memories

par Marina Trakas

Thèse de doctorat en Sciences cognitivesPhilosophy in Human Cognition & Brain Science

Sous la direction de Jérôme Dokic et de John Sutton.

Soutenue en 2015

à Paris, EHESS en cotutelle avec Sydney, Macquarie University , dans le cadre de École doctorale de l'École des hautes études en sciences sociales , en partenariat avec Institut Jean-Nicod (Paris) (laboratoire) .

  • Titre traduit

    Souvenirs Personnels


  • Résumé

    Cette thèse vise à analyser un phénomène mental largement négligé dans les débats philosophiques actuels: les souvenirs personnels. Bien que l'analyse soit philosophique, l'approche méthodologique est interdisciplinaire afin d'intégrer des recherches empiriques en sciences cognitives. La première partie présente un cadre général pour mieux comprendre ce que sont les souvenirs personnels, la façon dont nous accédons à notre passé personnel et à quoi nous accédons de notre passé personnel. Le chapitre 1 présente les théories traditionnelles de la mémoire: le réalisme direct et le représentationalisme dans leurs différentes versions, ainsi que quelques objections. Je défends ici une forme particulière de représentationalisme qui repose sur la distinction entre le contenu, l'objet intentionnel et l'objet ontologique d'un souvenir. Le chapitre 2 explore les contenus possibles de nos souvenirs personnels, qui s'avèrent hétérogènes, même incarnés et externes, alors que le chapitre 3 analyse les possibles objets intentionnels, avec un intérêt particulier pour les événements passés. La deuxième partie de la thèse explore un aspect de nos souvenirs personnels qui a été omis dans la première partie: les sens dans lesquels notre passé personnel est appréhendé en tant que personnel. Le chapitre 4 examine la façon dont le «soi» intervient dans la construction de nos souvenirs personnels et détermine leur contenu. Les chapitres 5 et 6 se concentrent sur l'analyse de ce qui semble être l'aspect le plus subjectif de nos souvenirs, c'est-à-dire, les émotions et les sentiments en rapport avec nos expériences passées. Dans ces deux derniers chapitres, j'analyse les différentes interactions qui peuvent avoir lieu entre les souvenirs et les émotions et défends l'idée qu'il y a des souvenirs avec un aspect émotionnel qui ne peut être réduit ni à un souvenir propositionnel ni à une émotion présente.


  • Résumé

    This thesis is intended to analyse a mental phenomenon widely neglected in current philosophical discussions: personal memories. Although the analysis is philosophical, the methodological approach is interdisciplinary in order to integrate empirical research done in cognitive science. The first part presents a general framework to better understand what personal memories are, how we access our personal past and what we access about our personal past. Chapter 1 introduces traditional theories of memory: direct realism and representationalism in their differen versions, as well as some objections. I defend here a particular form of representationalism that is based on the distinction between content, intentional object and ontological object. Chapter 2 explores the possible contents of our personal memories, which prove to be heterogenous, even embodied and external, whereas chapter 3 analyses their possible intentional objects, with a special focus on past events. The second part of the thesis explores an aspect of our personal memories that was omitted in the first part: the senses in which our personal past is apprehended as personal. Chapter 4 examines the way in which the "self" intervenes in the construction of our personal memories anc determines their content. Chapters 5 and 6 focus on the analysis of what seems to be the most subjective aspect of our memories, that is, the emotions and feelings of our past experiences. In these last two chapters, I analyse the different interactions that can take place between memories and emotions and defend the idea that there can be memories with an emotional aspect that is not reducible neither to a propositional memory nor an occurrent and present emotion.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (258 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.225-258. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2015-1
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.