Une approche mathématique de l'investissement boursier

par Marouane Anane

Thèse de doctorat en Mathématiques appliquées

Sous la direction de Frédéric Abergel.

Le président du jury était Éric Moulines.

Le jury était composé de Frédéric Abergel, Nicolas Vayatis, Anirban Chakraborti, Charles-Albert Lehalle, Damien Challet.

Les rapporteurs étaient Nicolas Vayatis, Anirban Chakraborti.


  • Résumé

    Le but de cette thèse est de répondre au vrai besoin de prédire les fluctuations futures des prix d'actions. En effet, l'aléatoire régissant ces fluctuations constitue pour des acteurs de la finance, tels que les Market Maker, une des plus grandes sources de risque. Tout au long de cette étude, nous mettons en évidence la possibilité de réduire l'incertitude sur les prix futurs par l'usage des modèles mathématiques appropriés. Cette étude est rendue possible grâce à une grande base de données financières et une puissante grille de calcul mises à notre disposition par l'équipe Automatic Market Making de BNP Paribas. Dans ce document, nous présentons uniquement les résultats de la recherche concernant le trading haute fréquence. Les résultats concernant la partie basse fréquence présentent un intérêt scientifique moindre pour le monde académique et rentrent par ailleurs dans le cadre des résultats confidentiels. Ces résultats seront donc volontairement omis.Dans le premier chapitre, nous présentons le contexte et les objectifs de cette étude. Nous présentons, également, les différentes méthodes utilisées, ainsi que les principaux résultats obtenus. Dans le chapitre 2, nous nous intéressons à l'apport de la supériorité technologique en trading haute fréquence. Dans ce but, nous simulons un trader ultra rapide, omniscient, et agressif, puis nous calculons son gain total sur 3 ans. Les gains obtenus sont très modestes et reflètent l'apport limité de la technologie en trading haute fréquence. Ce résultat souligne l'intérêt primordial de la recherche et de la modélisation dans ce domaine.Dans le chapitre 3, nous étudions la prédictibilité des prix à partir des indicateurs de carnet d'ordre. Nous présentons, à l'aide des espérances conditionnelles, des preuves empiriques de dépendances statistiques entre les prix et les différents indicateurs. L'importance de ces dépendances résulte de la simplicité de la méthode, éliminant tout risque de surapprentissage des données. Nous nous intéressons, ensuite, à la combinaison des différents indicateurs par une régression linéaire et nous analysons les différents problèmes numériques et statistiques liés à cette méthode. Enfin, nous concluons que les prix sont prédictibles pour un horizon de quelques minutes et nous mettons en question l'hypothèse de l'efficience du marché.Dans le chapitre 4, nous nous intéressons au mécanisme de formation du prix à partir des arrivés des évènements dans le carnet d'ordre. Nous classifions les ordres en douze types dont nous analysons les propriétés statistiques. Nous étudions par la suite les dépendances entre ces différents types d'ordres et nous proposons un modèle de carnet d'ordre en ligne avec les observations empiriques. Enfin, nous utilisons ce modèle pour prédire les prix et nous appuyons l'hypothèse de la non-efficience des marchés, suggérée au chapitre 3.

  • Titre traduit

    A mathematical approach to stock investing


  • Résumé

    The aim of this thesis is to address the real need of predicting the prices of stocks. In fact, the randomness governing the evolution of prices is, for financial players like market makers, one of the largest sources of risk. In this context, we highlight the possibility of reducing the uncertainty of the future prices using appropriate mathematical models. This study was made possible by a large base of high frequency data and a powerful computational grid provided by the Automatic Market Making team at BNP Paribas. In this paper, we present only the results of high frequency tests. Tests are of less scientific interest in the academic world and are confidential. Therefore, these results will be deliberately omitted.In the first chapter, the background and the objectives of this study are presented along with the different methods used and the main results obtained.The focus of chapter 2 is on the contribution of technological superiority in high frequency trading. In order to do this, an omniscient trader is simulated and the total gain over three years is calculated. The obtained gain is very modest and reflects the limited contribution of technology in high frequency trading. This result underlines the primary role of research and modeling in this field.In Chapter 3, the predictability of prices using some order book indicators is studied. Using conditional expectations, the empirical evidence of the statistical dependencies between the prices and indicators is presented. The importance of these dependencies results from the simplicity of the method, eliminating any risk of over fitting the data. Then the combination of the various indicators is tested using a linear regression and the various numerical and statistical problems associated with this method are analyzed. Finally, it can be concluded that the prices are predictable for a period of a few minutes and the assumption of market efficiency is questioned.In Chapter 4, the mechanism of price formation from the arrival of events in the order book is investigated. The orders are classified in twelve types and their statistical properties are analyzed. The dependencies between these different types of orders are studied and a model of order book in line with the empirical observations is proposed. Finally, this model is used to predict prices and confirm the assumption of market inefficiency suggested in Chapter 3.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : CentraleSupélec. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.