Une histoire de l'associationnisme sportif marocain dans la Communauté Urbaine de Bordeaux (1978-2005). Une approche comparée avec le cas portugais

par Rémi Solacroup

Thèse de doctorat en S.t.a.p.s.

Sous la direction de Fabien Sabatier.

Soutenue le 11-12-2015

à Bordeaux , dans le cadre de École doctorale Sociétés, politique, santé publique (Bordeaux) , en partenariat avec Laboratoire cultures, éducation, sociétés (Bordeaux) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Évelyne Combeau-Mari.

Le jury était composé de Tony Froissart, Éric Dugas.

Les rapporteurs étaient Jean-Paul Callède, Olivier Chovaux.


  • Résumé

    Le sport, objet de la modernité, existe sous une forme communautaire chez les populations immigrées installées dans la Communauté Urbaine de Bordeaux (CUB) depuis les années 30. Dans cette même région, au sein de la population marocaine, la pratique sportive associative s’observe dès la fin des années 70, avec la création d’équipes de football liées à la volonté politique de la part du gouvernement marocain de surveiller ses migrants pensés comme pendulaires. On assiste alors à l’émergence d’un conglomérat d’équipes de football très fermées qui ne survivent que quelques années. Au début des années 90, les premières associations étudiantes culturelles marocaines voient dans la pratique sportive un outil pour attirer et souder la communauté étudiante marocaine. En même temps, dans la commune de Pessac, le club de l’USSAP Boxe est créé par des Marocains, responsables d’une association culturelle dédiée aux musiques du Maghreb. Le club de boxe devient alors un espace où les logiques sociétaires prennent le pas sur les logiques communautaires et où l’excellence sportive semble être le moteur principal. Les tissus associatifs marocains se constituent donc sous forme de constellations dans la CUB et illustrent le rôle parfois complexe joué par les cultures sportives pour les populations immigrées. Par le biais de la frontière comme objet heuristique, une comparaison entre les associationnismes portugais et marocains met en avant la disparition progressive des logiques communautaires dans les associations sportives au profit de la modernité sportive qui recherche l’excellence et qui oblige ces clubs à s’ouvrir et perdre leur valence communautaire. Du côté des pratiques plus traditionnelles, on constate l’absence de culture physique chez les Marocains là où les danses traditionnelles portugaises contribuent à construire des espaces d’entre-soi fermés.

  • Titre traduit

    A history of Moroccan Sport associations in the Bordeaux Urban Community (1978 – 2015). A compared approach with the Portuguese Case


  • Résumé

    Sport, object of modernity, exists in a communal form in immigrant populations settled in the Bordeaux Urban Community (Communauté Urbaine de Bordeaux - CUB) since the 1930s. Within the Moroccan population in the same region, associative sport was observed in the late 1970s with the creation of football teams related to political will on the part of the Moroccan government to monitor its emigrants who might return to Morocco. This resulted in the emergence of a conglomerate of ‘closed’ football teams that survived only a few years. In the early 1990s, the first Moroccan student cultural associations saw in sport a tool to attract and unite the Moroccan student community. Meanwhile, in the commune of Pessac, the USSAP Boxing Club was created by Moroccans responsible for a cultural association dedicated to the music of the Maghreb. The boxing club became a space where the vision of its members was overriding the opinion of the community and where sporting excellence seemed to be the driving force. Therefore the Moroccan associative networks were formed as constellations within the Bordeaux Urban Community and illustrated the sometimes complex role that sports cultures played amongst the immigrant populations. Through boundary as a heuristic object, a comparison between the Portuguese and Moroccan associate activity highlights the gradual disappearance of communal visions in sports associations for the benefit of modernity of sport, seeking excellence and at the same time forcing the clubs to open up and therefore reduce their alterity.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.