Médecine traditionnelle et "médecine intégrative" à Madagascar : entre décisions internationales et applications locales

par Pierrine Didier

Thèse de doctorat en Ethnologie. option Anthropologie sociale et culturelle

Sous la direction de Bernard Chérubini.

Le président du jury était Frédéric Bauduer.

Le jury était composé de Sophie Blanchy, Hervé Rakoto-Ramiarantsoa.

Les rapporteurs étaient Ilario Rossi, Sophie Blanchy.


  • Résumé

    Depuis les recommandations de l'OMS de la fin des années 1970, de nombreux pays enAfrique ont mis en place des dynamiques de reconnaissance de la médecinetraditionnelle et de ses praticiens. Cette thèse s'intéresse au projet de développement dela « médecine intégrative » à Madagascar, consistant en son intégration au sein dusystème de soins officiel et conventionnel. Ce projet a pour objectif l'amélioration de lasanté des populations et passe par une double évaluation : au niveau social avecl'encadrement des activités des tradipraticiens et au niveau thérapeutique avec larecherche sur les plantes médicinales et le développement de remèdes traditionnelsaméliorés. Cette recherche est le fruit d'une démarche méthodologique qui s'appuie surdes enquêtes multi-situées, avec un terrain de recherche dans la capitale malgache et sesenvirons et avec l'ethnographie d'une localité rurale de la région Analanjirofo (côte estde Madagascar). Cette approche s'intéresse d'un côté aux tentatives d'applications desdécisions politiques en matière d'encadrement de la médecine traditionnelle et de l'autreà la pratique concrète des soins traditionnels ainsi qu'aux comportements individuels etcommunautaires face à la gestion des maux, des malheurs et de la maladie avec desétudes de cas approfondies. Cette thèse s'inscrit dans le champ de l'anthropologie de lasanté avec une orientation sur les dynamiques politiques et de développement. Unintérêt particulier est porté à la nature de la cohabitation entre praticiens (médecins,guérisseurs) se déclinant d'un simple référencement de patients à une plus rarecollaboration. Cette étude met en exergue le décalage pouvant exister entre desdécisions gouvernementales et leurs applications locales ainsi que les enjeux sociaux,politiques et économiques qui en résultent.

  • Titre traduit

    Traditional medicine and “integrative medicine” in Madagascar : between international decisions and local applications


  • Résumé

    Following the WHO recommendations made in the late 1970s, many countries in Africahave implemented dynamics of recognition of traditional medicine and traditionalhealers. This dissertation focuses on the development of « integrative medicine » inMadagascar, consisting in its integration into the formal and conventional health caresystem. This development project, focusing on improving population's public health,requires a double evaluation: a social evaluation with the supervision of traditionalhealers' practices and a therapeutic evaluation with research on medicinal plants anddevelopment of improved traditional remedies. This research is the result of amethodological approach based on multi-located fieldworks conducted in the Malagasycapital and its surroundings and an ethnography of a rural town in the Analanjiroforegion (east coast of Madagascar). On one side, this approach focuses on the attempts ofapplication of political decisions regarding the supervision of traditional medicine andon the other side, on the real practice of traditional care as well as on individual andcommunal behaviours when facing disease, sickness, illness and misfortunes withextended case studies. This thesis contributes to the anthropology of health with a focuson political and developmental dynamics. A special emphasis is placed on the nature ofcohabitation existing between practitioners (doctors and traditional healers) going froma simple referencing of patients to a rare collaboration. This study tends to highlight thepossible gap between government decisions and local applications as well as theresulting social, political and economic issues.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.