Le coût du capital dans l'entreprise familiale non cotée

par Djibrilla Moussa Ousseini

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Gérard Hirigoyen.

Le président du jury était Pascal Barneto.

Le jury était composé de Myriam Lyagoubi.

Les rapporteurs étaient Thierry Poulain-Rehm, Fabrice Roth.


  • Résumé

    Le coût du capital est la pierre angulaire de la théorie financière. Pourtant,pour la forme d’organisation la plus ancienne et la plus répandue dans le monde qu’est l’entreprise familiale non cotée (EFNC), les modèles traditionnels d’estimation du coût du capital sont d’une très faible utilité. Ces modèles s’inscrivent, pour la plupart, dans le cadre de la théorie de l’utilité espérée. Ils ne considèrent que le risque de l’investissement et son lien avec la rentabilité espérée. La présente étude, contrairement à l’approche traditionnelle fondée sur la maximisation de la valeur de marché, adopte une approche comportementale fondée sur l’utilité, afin de pouvoir prendre en compte les spécificités qui caractérisent l’EFNC. Des modèles spécifiques de détermination du coût du capital sont développés puis testés sur 12043EFNC françaises. L’étude met particulièrement en évidence l’importance des motivations non financières, notamment celle de la pérennité, de l’indépendance financière et du métier de l’entreprise, dans la formation du coût du capital, et leurs impacts sur le comportement financier de l’EFNC.

  • Titre traduit

    The cost of capital in the unlisted family Busines


  • Résumé

    The Unlisted Family Business (UFB) is the oldest and most widespread organizational form in the world. However, traditional models for estimating the cost of capital are interested only in large listed companies and do not not take into account the specificities of the UFB. Most of those models are constructed within the expected utility framework. They consider only the investment risk and its association with the expected return. This study, in contrast to the traditional approach based on market value maximization, adopts a behavioral approach based on utility, in order to take into account the specificities that characterize UFBs. Specific models for estimating the cost of capital are developed and tested. The study is based on a sample made up of 12,043 French UFBs from the Diane database covering a period of 8 years (2004-2011). It particularly highlights the importance of non-financial incentives, including that of long term survival, financial independence and the company's industry, in the formation of the cost of capital, and their impacts on the financial behavior of the UFB.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.