Les figures de la discontinuité dans le développement résidentiel périurbain : application à la région Limousin.

par Sara Reux (Le Grand)

Thèse de doctorat en Sciences économiques


  • Résumé

    Alors que la continuité du bâti ne suffit plus pour appréhender l’espace urbain d’aujourd’hui,la discontinuité du tissu urbain est devenue une clé de compréhension de la ville contemporaine et de sonprocessus de formation. Elle suscite l'intérêt des chercheurs, d'autant plus que le déploiement des systèmesd'information géographique offre de nouvelles perspectives de mesure des formes urbaines. Mais, si lestravaux en écologie du paysage ou en géographie permettent de mesurer l'émergence de ces formesdiscontinues, il nous semble important de nous intéresser aux fondements économiques de l'urbanisationdiscontinue qui commencent à faire l’objet de travaux empiriques en économie. La constitution d’une grillede lecture de l’urbanisation discontinue nous permet de comprendre de manière concomitante la formationdes espaces périurbains et les formes de développement de l’habitat à l’échelle parcellaire. Cette rechercheest appliquée au Limousin sur la période 1950-2009. Le prisme de la discontinuité nous apporte un éclairagesur les trajectoires de développement résidentiel des communes de cette région. La construction d’une basede données spatio-temporelles nous offre la possibilité de lire ces trajectoires à partir de l’association demesures de dispersion géographique et de dispersion morphologique de l’habitat. À partir de ces mesuresde dispersion, nous abordons l’articulation des logiques fonctionnelles et morphologiques du développementrésidentiel grâce à la construction d’une base de données multithématiques. Pour comprendre les schémasde localisation des ménages, nous analysons plus particulièrement les problématiques de la production deslogements, de l’interaction entre structure foncière et régulation publique à l’échelle des communes et del’influence des aménités et désaménités des espaces urbains et ruraux sur la dispersion de l’habitat.

  • Titre traduit

    Discontinuous urban patterns of peri-urban residential development. : application to the Limousin region


  • Résumé

    While understanding urban areas through continuity of developed land reached its limits,discontinuity of urban fabrics has become a key to understand today's cities and their shaping dynamics. Itraises researchers’ interest especially as GIS development gives new opportunities to measure urbanpatterns. While researches in landscape ecology or geography allow to measure discontinuous patterns, itseems to be important to focus on their economic foundations which are a matter for recent empiricalresearches in economy. The construction of an analytical grid of discontinuous urban patterns allows tounderstand simultaneously peri-urban development and patterns of residential development at the parcellevel. This research is applied to the Limousin region on the 1950-2009 period. The focus on discontinuousurban patterns sheds light on residential trajectories of the Limousin region's communes. The proposal of aspatio-temporal data base allows to understand these trajectories through combined measures of geographical dispersion and morphological dispersion. With these measures, we broach the link betweenfunctional and morphological dynamics thanks to a multitheme data base. To understand household locationand residential dispersion, we analyze the issue of housing production, the interaction between property andpublic regulation at the scale of communes, the influence of amenities and desamenities of urban and ruralspaces


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.