Étude des mots indiquant la couleur dans les proverbes et les locutions proverbiales français et irakiens : étude linguistique comparée

par Liqaa Altaie

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Amr Helmy Ibrahim.

Le président du jury était Mohamed Embarki.

Le jury était composé de Amr Helmy Ibrahim, Mohamed Embarki, Driss Ablali, Claire Martinot, Abdenbi Lachkar.

Les rapporteurs étaient Driss Ablali, Claire Martinot.


  • Résumé

    Notre thèse porte sur l’étude linguistique contrastive de la référence aux couleurs dans les proverbes à partir d'un corpus de 208 proverbes recueillis en France et en Irak. Nous étudierons la manière dont les couleurs sont exprimées dans les deux langues (catégories grammaticales, structure grammaticale et prosodique des énoncés, outils rhétoriques appliqués aux couleurs pour renforcer leur valeur expressive), ainsi que le rapport des locuteurs à l'usage des couleurs dans les proverbes qu'ils utilisent. Nous essayerons également d'explorer dans les deux langues les différences liées à l'époque où le proverbe a été le plus utilisé, ainsi que le degré de connaissance des proverbes selon l'âge, le sexe, la profession et la région du locuteur. La langue française, ainsi que le dialecte irakien contiennent une grande proportion de mots indiquant la couleur dans les proverbes. Et c’est la connotation de ces mots qui est à l’origine de la difficulté de compréhension. De plus, selon les pays, les cultures et les époques, les couleurs revêtent des significations différentes, parfois aux antipodes de celles des cultures voisines, comme le blanc, associé en occident et dans les pays arabes (comme en Irak) à la pureté, alors qu’il est lié au deuil dans la plupart des pays asiatiques. Grâce à la langue, comme nous le savons, l’homme peut communiquer, échanger les informations, les idées et les sentiments. En d’autres termes, les parleurs peuvent exprimer ce qu’ils veulent exprimer, ce qu’ils veulent dire et les auditeurs peuvent recevoir les informations. Cependant, dans la communication, il n’est pas toujours facile de comprendre complètement et exactement ce qui est dit et écrit, parce que le sens du mot est compliqué et sophistiqué. Le même mot, utilisé dans ces différentes situations, aura différentes significations. Les mots indiquant la couleur se heurtent aux mêmes problèmes. Fonctionnant comme une unité isolée, le proverbe est une combinaison de mots tirés du vocabulaire général de chaque langue. Nous considérons les mots indiquant la couleur dans les proverbes et les locutions proverbiales comme l’objet de notre étude parce que la couleur est partout dans notre vie : la couleur des plantes et des animaux, la couleur du ciel et de la terre, la couleur des aliments, mais aussi parce que les proverbes constituent une source de vocabulaire riche pour ceux qui apprennent la langue. Les proverbes portent divers champs sémantiques et ils reflètent bien les difficultés culturelles liées à l’apprentissage du français en Irak. En outre, nous essayerons de prouver, à travers des transformations et des manipulations, que ces proverbes peuvent être figés. Une étude approfondie de ces traits sémantiques et syntaxiques nous a paru de première nécessité pour rendre compte de l'existence du figement dans les proverbes, phénomène linguistique à la fois très important et très complexe. Par ailleurs, la comparaison critique entre ces deux langues, le français et l’arabe en l’occurrence, affirme que ce phénomène du figement n’est qu’un fait linguistique universel, et révèle que chaque langue a ses propres mécanismes de figement. Nous pouvons noter que du point de vue sémantique, le sens des proverbes n’est pas calculé selon les règles de la compositionalité ; autrement dit, le sens global des proverbes n’est pas l’addition du sens des éléments qui les composent.

  • Titre traduit

    Study of the words refering to color in french and iraqi proverbial proverbs and the expressions : compared linguistic study


  • Résumé

    Our thesis concerns the contrastive linguistic study of The reference to colors in the proverbs from a corpus of 208 proverbs collected in France and in Iraq. We shall study how the colors are expressed in both languages (word classes, grammatical and prosodic structure of the statements, the rhetoric tools applied to colors to strengthen their meaning value) as well as the link of the speakers for colors in the proverbs they use. We shall also try to explore in both languages the differences related to the period when the proverb was the most used as well as in the degree of knowledge of the proverbs according to age, sex, profession and the region of the speaker. The French language as well as the Iraqi dialect contain a big proportion of words indicating the color in the proverbs. And it is the connotation of these words that is the origin of the difficulty of understanding. Furthermore, according to countries, cultures and times, the colors take on different meanings sometimes to the antipodes of those of the nearby cultures like the colour white, associated in the West and in Arab countries to purity, while it is refers to mourning in most of the Asian countries. Thanks to the language, as we know it, the man can communicate, exchange information, ideas and eelings. In other words, the speakers can express what they want to express, what they want to sayand the listenerscan receive the information. However, in communication, it is not always easy to understand completely and exactly what is said and written, because the meaning of the word is complicated and sophisticated. The same word, used in these various situations, will have various meanings. The words indicating the color come up against with the same problems. Working as an isolated unity, the proverb is a combinatio of words taken from the general vocabulary of every language. We consider the words indicating the color in the proverbs and the proverbial expressions as the object of our study because the color is everywhere in our life : the color of the plants and animals, the color of the sky and the earth, the color of food, but also because the proverbs constitute a source of rich vocabulary for those who learn the language. The proverbs refers to diverse semantic fields and they reflect nicely the cultural difficulties related to learning of the French language in Iraq. Besides this, we would try to prove through transformations and manipulations that these proverbs can be frozen. An elaborate study of these semantic and syntactical features seemed to us absolutely essential to report the existence of the congealing in the proverbs, a very important and very complex linguistic phenomenon at the same time. Besides that, the critical comparison between these two languages : French and Arabic in this particular case, asserts that the phenomenon of the congealing is just a universal linguistic fact, and reveals that each language has its own mechanisms of congealing. We can note that, from the semantic point of view, the meaning of the proverbs is not calculated according to the rules of the compositionality ; in other words, the global meaning of the proverbs is not the addition of the meaning of the elements which compose them.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (444 p.)
  • Annexes : Bibliographie p.398-416

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.2015.015
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire électronique, Besançon.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.