L'idéologie et les pratiques monarchiques des rois grecs en Bactriane et en Inde

par Christophe Chassanite

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Guy Labarre.

Soutenue le 10-04-2015

à Besançon , dans le cadre de Ecole doctorale Langages, Espaces, Temps, Sociétés (Besançon ; 1991-2016) , en partenariat avec Institut des sciences et techniques de l'Antiquité (Besançon) (laboratoire) et de Institut des Sciences et Techniques de l'Antiquité (laboratoire) .

Le président du jury était Giusto Traina.

Le jury était composé de Guy Labarre, Giusto Traina, Laurianne Martinez-Sève, Dominique Lenfant, Claire Muckensturm-Poulle.

Les rapporteurs étaient Giusto Traina, Laurianne Martinez-Sève.


  • Résumé

    Des rois grecs ont régné sur l'Asie centrale et l'ouest de l'Inde antique du IIIème siècle av. J.C. jusqu'au début de l'ère chrétienne. Ils laissent une image belliqueuse, car le fondement de leur pouvoir fut d'abord militaire. Des indices permettent d'envisager qu'à l'instar des autres souverains hellénistiques ils diffusèrent leurs portraits, mirent en place un culte royal, associèrent parfois leur fils au pouvoir, vécurent entourés d'une cour royale itinérante. Leur gestion économique fut suffisamment efficace pour que la région ne souffrît pas des guerres fréquentes ; les voies de communication furent préservées, le commerce et l'irrigation se développèrent, le système fiscal et administratif semble comparable en efficacité à celui des Perses ou des Séleucides. L'originalité de ces souverains réside dans leur adaptation aux milieux linguistiques et religieux : s'ils défendirent la langue et la culture grecque, pour des raisons identitaires et politiques, ils usèrent parfois du bilinguisme dans les monnaies et y firent graver des dieux compatibles avec les croyances ou les habitudes picturales locales. On peut envisager qu'au tournant de l'ère chrétienne les Grecs aient été lentement absorbés dans le monde asiatique.

  • Titre traduit

    Greek kings ideology and practices in Bactria and India


  • Résumé

    Greek kings' domination in Central Asia and Western Antique India was effective from the IIIth Century BC till the beginning of Christian Era. The Greek kings of Central Asia image appears warlike, because their power was at the beginning and mainly a military one. We may suppose that, according to the example of the other Hellenistic sovereigns, these kings spread their sculptured portraits, organized a royal cult, and sometimes ruled with their son ; a royal itinerant court escorted them. The economic management of Greek Central Asia was so effective that the area prospered in spite of wars : the roads were protected, trade and irrigation developed, their fiscal and administrative system is similar to the Persian or Seleucid efficiency. These kings were remarkable because they adapted to the linguistic and religious environments : they defended the Greek language and culture, for political reasons and to preserve their identity ; the coins they engraved were sometimes bilingual, and we identify on it the image of Gods who are compatible with local faiths or pictorial habits. We may suppose that, circa Christian era, after defeat or disappearance of their kings, Greeks were slowly absorbed into the Asian world.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (460 p.)
  • Annexes : Bibliographie p.354-384

Où se trouve cette thèse ?

  • Disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.2015.009
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.