Étude d’une fortification disparue et de son évolution dans le contexte géopolitique de la Provence orientale du XIIIe siècle au début du XVIIIe siècle : du château des comtes de Provence à la place forte des ducs de Savoie à Nice

par Éric Guilloteau

Thèse de doctorat en Archéologie

Sous la direction de Nicolas Faucherre et de Yann Codou.

Le président du jury était Philippe Bragard.

Le jury était composé de Philippe Bragard, Michèle Virol, Alain Venturini.

Les rapporteurs étaient Michèle Virol.


  • Résumé

    Notre thèse s’est donnée pour objectif de réaliser une étude systématique de l’évolution architecturale du Château et de la Citadelle de Nice dans le contexte géopolitique du duché de Savoie de la fin du XIIIe siècle au début du XVIIIe siècle, passant des ouvrages des maîtres d’œuvre médiévaux à ceux des ingénieurs de l’époque moderne. Notre recherche a porté sur les constantes et sur les différences, sur la complexité du site remodelé au cours des siècles dans une topographie contraignante toute particulière. La prise en compte de l’espace et du temps a constitué un élément déterminant dans l’étude de cet ensemble architectural imposant, à une période où l’architecture militaire a connu une évolution fulgurante.Cette place forte a été également resituée dans l’ensemble fortifié pluriel se développant de la frontière des États italiens à celle de la Provence orientale, composé d’anciennes places fortes médiévales, modernes ou de transition. Pour tenter de restituer l’image, la forme et les transformations successives du Château de Nice aujourd’hui disparu, notre travail s’est appuyé sur l’étude des textes, de l’iconographie et sur une approche archéologique comparée du site.La réalité historique du Château de Nice peut ainsi retrouver sa place dans sa globalité architecturale, temporelle et géographique.

  • Titre traduit

    Study of a destroyed fortification and its evolution in the geopolitical context of eastern Provence from the 13th century to the early 18th century : from the castle of the Counts of Provence to the fortified town of the Dukes of Savoy in Nice


  • Résumé

    The objective of our thesis was the systematic study of the architectural evolution of the Castle and Citadel of Nice against the geopolitical backdrop of the Duchy of Savoy from the late 13th century to the early 18th century, covering the work of the medieval master builders to those of the engineers of the modern era. Our research focused on the continuity and differences, and on the complexity of a site that was remodeled throughout the centuries in a quite particular and constrained topography. The concern for space and time was an integral component in the study of this imposing architectural estate, erected at a period when military architecture was undergoing a dramatic evolution. This fortified town was also reexamined as part of a manifold ensemble of fortifications composed of former medieval, modern or intermediate fortified towns, which expanded from the border of the Italian states to that of eastern Provence. In an attempt to revive the image, form, and successive transformations of the now destroyed Castle of Nice, our work drew on the study of texts and iconography, and on a comparative archeological study of the site.The historical reality of the Castle of Nice can therefore reclaim its architectural, temporal, and geographical unity.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 2 vol. (502, 520 p.)
  • Annexes : Biliogr. p. 471-493. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines (Fenouillères).
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.