Antonio Tabucchi. : Le temps de l'être. Le temps d'être.

par Elda Pastore

Thèse de doctorat en Etudes romanes

Sous la direction de Perle Abbrugiati.

Le président du jury était Yannick Gouchan.

Le jury était composé de Perle Abbrugiati, Yannick Gouchan, Anna Dolfi, Christophe Mileschi.


  • Résumé

    Le terme « temporalité » définit la question de l’être comme la primauté de l'Être-vers-la-mort (le temps de l’être depuis la naissance jusqu’à sa mort) et la nécessité de l'Être-tendant-vers-le-possible (le temps d’être, de faire). Avant que la mort ne soit absence et donc sentiment de manque, de perte, qui pousse les personnages à aller au-delà des confins avec les morts, l’être est confronté à ses obsessions, ses échecs et ses rêves, ses cauchemars et ses désirs. C’est une souffrance existentielle se manifestant par l’incertitude, le regret, le remords et, surtout, des crises d’identité dues à l’impossibilité pour l’homme de se connaître soi-même. De sa fragmentation, sa division et cet immense désir d’unité qui le possède découle la forte présence de la pluralité, de la recherche du double, cet autre, peut-être vraiment autre, différent, ou frère, ou miroir, qui ne se laissera jamais rattraper. Pourtant, c’est dans ce sens qu’il lui faut chercher si l’homme veut recueillir de minuscules pièces de son puzzle intérieur. C’est la pensée douloureuse (élément pour comprendre le monde) du temps d’un être qui, après avoir constaté que le vide immense a désormais pénétré tous les domaines de l’existence humaine et du monde, trouve sa propre marche à suivre pour se sortir de sa caverne intérieure dans la constitution fondamentale de l'Être-Soi-même tabucchien, à savoir un Être-tendant-vers-le-possible au quotidien. Parce qu’il n’y a pas d'être-au-monde possible sans la préoccupation de tout ce qui est à-portée-de-la-main, notre auteur s’interroge sans cesse, intervient sur tous les fronts et à tous les niveaux de son vécu.

  • Titre traduit

    Antonio Tabucchi. : The time of the being. The time of being.


  • Résumé

    The term temporality defines the question of the human being as the primacy of the being-going-towards-death (the time span of the human being from birth to death) and the necessity of the-being-going-towards-the-possible (the time of being/doing). Before death becomes absence and thus a feeling of lack, of loss, which drives people to go beyond the limits with the dead, the human being is confronted with his obsessions, his failures and his dreams, his nightmares and his desires. It's an existential suffering shown through incertitude, regret, remorse and, above all, identity crises, because it is impossible for man to know himself. From its fragmentation, division, and the immense desire for unity which possesses him, results the strong presence of plurality, the search for one's double, this other, perhaps really other, different, or brother, or mirror, which can never be caught. Nevertheless it is in this direction that man must search if he is to gather the tiny pieces of his interior puzzle. It is painful reflection (element for understanding the world) on the time span of a being who after observing that the great emptiness has penetrated all areas of human existence and the world, finds his own path to follow out of his interior cave in the fundamental constitution of the Tabucchian being-oneself, that is to say a being-tending-towards-the-possible every day. Because there is no being possible in the world without concerning oneself with what is close at hand, our author questions himself from all angles and at all levels of his existence.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (509 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 499-509

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines (Fenouillères).
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.