Habitat et urbanisme dans les cités grecques de Sicile orientale à l’époque hellénistique (IVe - IIIe s. av. J.-C.) : L’exemple de Mégara Hyblaea

par Frédéric Mège

Thèse de doctorat en Archéologie

Sous la direction de Henri Tréziny.

Soutenue le 06-07-2015

à Aix-Marseille , dans le cadre de Ecole Doctorale Espaces, Cultures, Sociétés (Aix-en-Provence) , en partenariat avec Centre Camille Jullian (Aix-en-Provence, Bouches-du-Rhône) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Jacques Des Courtils.

Le jury était composé de Henri Tréziny, Jacques Des Courtils, Marie-Christine Hellmann, Oscar Belvedere, Sophie Collin Bouffier.

Les rapporteurs étaient Marie-Christine Hellmann.


  • Résumé

    La thèse s’inscrit dans le domaine de l’archéologie des colonies grecques de Sicile. Les axes de recherche privilégiés sont l’habitat, l’architecture domestique et l’urbanisme de ces villes, toutes situées en Sicile orientale. Le cadre chronologique s’étend sur les IVe et IIIe s. av. J.-C., entendus comme faisant partie de l’époque hellénistique sicilienne. Après une présentation des faits historiques les plus pertinents, la recherche se concentre sur le site de Mégara Hyblaea, l’une des premières colonies grecques de Sicile, dont on présente et analyse les vestiges inédits appartenant à l’époque retenue. Cette étude approfondie traite d’abord des éléments architecturaux, puis des pièces des maisons et enfin des plans des maisons ; les habitations identifiées sont ensuite replacées dans leur environnement urbain. Par ailleurs, chacun de ces thèmes est abordé de façon détaillée et critique à travers cinq autres sites : Camarine, Géla, Morgantina, Syracuse et Tyndaris. Cette démarche facilite les comparaisons et permet de situer l’exemple mégarien dans le contexte choisi. Enfin, d’autres études de cas, plus succinctes, portent sur des sites puniques et des sites indigènes afin d’élargir le point de vue à l’ensemble de la Sicile hellénistique. La synthèse de ces données est organisée en deux parties. La première dresse un état des lieux de la recherche sur l’habitat et l’urbanisme des cités grecques de Sicile orientale à l’époque hellénistique et présente en particulier les questions les plus débattues. Dans la deuxième partie, on propose un bilan des connaissances sur le sujet en intégrant les hypothèses et les avancées réalisées au cours de l’étude.

  • Titre traduit

    Housing and urbanism in the Greek cities of eastern Sicily in the Hellenistic periode (IVth-IIIrd cent. BCE) : The example of Megara Hyblaea


  • Résumé

    This thesis concerns the archaeology of the Greek colonies in Sicily. The main research focus is the domestic architecture and the urbanism of these cities, all located in Eastern Sicily. The time frame considered is the 4th and 3rd centuries BCE, during the Sicilian Hellenistic period.Following a presentation of the most relevant historical facts, the investigation focuses on the site of Megara Hyblaea, one of the first Greek colonies in Sicily; previously unpublished remains belonging to the period at issue are presented and analyzed. This in-depth study deals first with architectural elements, then with the rooms of houses and finally the house plans; identified habitations are thereafter set in their urban surrounding. Furthermore, each of these themes is tackled in a detailed and critical way through five other sites: Camarina, Gela, Morgantina, Syracuse and Tyndaris. This approach makes the comparisons easier and allows us to place the example of Megara in context. Finally, other more succinct case studies of Punic sites and indigenous sites widen the scope of this study to the whole of Hellenistic Sicily.The synthesis of this data is organized into two sections. The first part lays out the current state of research on housing and urbanism of the Greek cities in Eastern Sicily during the Hellenistic period and presents the most debated issues. In the second part, the author proposes conclusions to integrate the hypotheses and the breakthroughs arrived at in the course of this study.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 3 vol. (302, 245, [non paginé] f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 275-302

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines (Fenouillères).
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.