Echographie oculaire transcornéenne par sonde linéaire multi-éléments haute-fréquence : étude et correction des effets aberrateurs du cristallin dans la reconstruction d'image en mode-B

par Tony Matéo

Thèse de doctorat en Sciences de la Vie et de la Santé

Sous la direction de Frédéric Ossant.

Soutenue le 18-12-2014

à Tours , dans le cadre de École doctorale Énergie, Matériaux, Sciences de la Terre et de l'Univers (Centre-Val de Loire) , en partenariat avec SST/12/U INSERM 930 - IC5- Imagerie et Cerveau (équipe 5) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Pascal Laugier.

Le jury était composé de Frédéric Ossant, Pascal Laugier, Sharon Lori Bridal, Hervé Liebgott, Pierre-Jean Pisella, Yassine Mofid.

Les rapporteurs étaient Sharon Lori Bridal, Hervé Liebgott.


  • Résumé

    Milieu où les ultrasons se propagent environ 10% plus rapidement qu’au sein des tissus environnants, le cristallin est connu pour être la source majeure d’aberrations de phase du milieu oculaire. De fait, l’échographie ophtalmique trans cornéenne est affectée par ses effets qui se manifestent sur les B-scans par une dégradation marquée de la résolution spatiale et du contraste, accompagnée de plus, d’importantes distorsions, particulièrement notables au niveau du fond de l’œil. Face à ce problème et en vue de l’arrivée prochaine de barrettes US HF dans la pratique ophtalmologique, un beamforming adapté a été développé au cours de cette thèse. Basé sur un lancer de rayon à 2 points fixes, il permet le calcul de délais de focalisation qui compensent les aberrations induites par le cristallin, en prenant en compte les effets réfractifs à son interface avec les humeurs. Les résultats obtenus in vitro et ex vivo avec une barrette 20MHz et un échographe de recherche (ECODERM) sont rapportés.

  • Titre traduit

    Trnscorneal ocular ultrasonography with high frequency linear array : study and correction of the phase aberration induced by the crystalline lens in B-mode imaging


  • Résumé

    In ophthalmic ultrasonography the crystalline lens is known to be the main source of phase aberration, as ultrasounds (US) propagate about 10% faster than in the surrounding intra-ocular medium. Hence, it impairs significantly both spatial and contrast resolution of axial B-scans, and in addition causes important distortion, especially on the ocular fundus. To deal with this issue and in view of the next coming of US arrays in ophthalmologic practice, we developed in this thesis an adapted beamforming (BF) free from crystalline lens aberrations. It lies on a two point ray tracing approach to compute focusing delays that take into account crystalline lens aberrations including refraction at the interface. Initially developed considering a uniform US velocity in the lens, the adapted BF has been extended to consider the velocity gradient that exists in the real lens. In vitro and ex vivo results obtained with a 20 MHz linear array driven by a US research scanner (the ECODERM) are reported.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Tours. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.