Représentation et reconnaissance des signaux acoustiques sous-marins

par Samir Ouelha

Thèse de doctorat en Sciences pour l'ingénieur

Sous la direction de Philippe Courmontagne.

Soutenue le 11-12-2014

à Toulon , dans le cadre de École doctorale Mer et Sciences. ED 548 (Toulon) , en partenariat avec Institut Matériaux Microélectronique Nanosciences de Provence (IM2NP) (Marseille, Toulon) (laboratoire) , Institut des Matériaux- de Microélectronique et des Nanosciences de Provence / IM2NP (laboratoire) et de Institut des Matériaux- de Microélectronique et des Nanosciences de Provence / IM2NP (laboratoire) .

Le jury était composé de Olivier Adam, Cédric Gervaise, René Garello, Fabien Chaillan, Claude Jauffret.

Les rapporteurs étaient Olivier Adam, Cédric Gervaise.


  • Résumé

    Cette thèse a pour but de définir et concevoir de nouvelles techniques de représentation des signauxacoustiques sous-marins. Notre objectif est d’interpréter, reconnaître et identifier de façon automatique lessignaux sous-marins émanant du système sonar. L’idée ici n’est pas de substituer la machine à l’officiermarinier, dont l’expérience et la finesse d’ouïe le rendent indispensable à ce poste, mais d’automatiser certainstraitements de l’information pour soulager l’analyste et lui offrir une aide à la décision.Dans cette thèse, nous nous inspirons de ce qui se fait de mieux dans ce domaine : l’humain. A bord d’un sousmarin,ce sont des experts de l’analyse des sons à qui l’on confie la tâche d'écoute des signaux afin de repérerles sons suspects. Ce qui nous intéresse, c’est cette capacité de l’humain à déterminer la classe d’un signalsonore sur la base de son acuité auditive. En effet, l’oreille humaine a le pouvoir de différencier deux sonsdistincts à travers des critères perceptuels psycho-acoustiques tels que le timbre, la hauteur, l’intensité.L’opérateur est également aidé par des représentations du signal sonore dans le plan temps-fréquence quiviennent s’afficher sur son poste de travail. Ainsi nous avons conçu une représentation qui se rapproche de laphysiologie de l’oreille humaine, autrement dit de la façon dont l’homme entend et perçoit les fréquences. Pourconstruire cet espace de représentation, nous utiliserons un algorithme que nous avons appelé l’Hearingogramet sa version débruitée le Denoised Hearingoram. Toutes ces représentations seront en entrée d’un systèmed’identification automatique, qui a été conçu durant cette thèse et qui est basé sur l’utilisation des SVM.

  • Titre traduit

    Representation and recognition of underwater acoustic signals


  • Résumé

    This thesis aims to identify and develop new representation methods of the underwater acoustic signals. Ourgoal is to interpret, recognize and automatically identify underwater signals from sonar system. The idea hereis not to replace the machine petty officer, whose experience and hearing finesse make it indispensable for thisposition, but to automate certain processing information to relieve the analyst and offer support to the decision.In this thesis, we are inspired by what is best in this area: the human. On board a submarine, they are experts inthe analysis of sounds that are entrusted to the listening task signals to identify suspicious sounds. Whatinterests us is the ability of the human to determine the class of a sound signal on the basis of his hearing.Indeed, the human ear has the power to differentiate two distinct sounds through psychoacoustic perceptualcriteria such as tone, pitch, intensity. The operator is also helped by representations of the sound signal in thetime-frequency plane coming displayed on the workstation. So we designed a representation that approximatesthe physiology of the human ear, i.e how humans hear and perceive frequencies. To construct thisrepresentation space, we will use an algorithm that we called the Hearingogram and a denoised version theDenoised Hearingoram. All these representations will input an automatic identification system, which wasdesigned during this thesis and is based on the use of SVM.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Toulon. Bibliothèque.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.