Le processus de socialisation organisationnelle des "établis" face au changement de leur rôle prescrit : le cas des agents de la filière Transport-Mouvement de la SNCF

par Mélia Djabi

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Jean-François Chanlat.

Soutenue le 24-11-2014

à Paris 9 , dans le cadre de Ecole doctorale de Dauphine (Paris) , en partenariat avec Dauphine Recherches en management (Paris) (laboratoire) .


  • Résumé

    En management, les recherches sur la socialisation s’intéressent majoritairement à l’inclusion de nouvelles recrues au sein d’organisations stables. En contrepoint, cette thèse étudie le processus de socialisation des établis en contexte de changement organisationnel. Construit à partir des approches gestionnaires et sociologiques de la socialisation au travail et de plusieurs concepts de la théorie des rôles, le cadre conceptuel met à jour les dimensions clefs qui composent le processus : contraste, tensions de rôle, tactiques/pratiques organisationnelles, tactiques/comportements individuels, états de socialisation. Réalisée à la SNCF, une étude longitudinale qualitative permet d’enrichir la compréhension de chaque dimension et de repérer les mécanismes sociaux qui les relient. Six processus typiques menant à l’absorption, l’exploration ou la détermination du rôle sont repérés. Quatre trajectoires collectives sont également identifiées, en fonction de la continuité/rupture identitaire perçue dans une perspective diachronique. Des pistes d’actions managériales sont suggérées à la SNCF et aux organisations rencontrant des enjeux de socialisation similaires.


  • Résumé

    The literature on organizational socialization in management has mainly focused on newcomers’ adjustment into stable organizations. Conversely, this study attempts to understand the socialization process of insiders in a context of organizational change. Built from managerial and sociological approaches of socialization at work and complementary concepts of role theory, the conceptual framework highlights the key dimensions of the process: contrast, role tension, organizational tactics/practices, proactive tactics/behaviors, socialization states. Conducted in the national French railway company (SNCF), a qualitative longitudinal study enriches the understanding of each dimension and their articulation through social mechanisms. From this research, six typical processes are identified leading to three behaviors of absorption, exploration or role determination. From a meta-level analysis, four collective trajectories are suggested, based on the continuity/discontinuity perceived of identity in a diachronic perspective. Managerial implications are proposed to the company and organizations experiencing similar socialization issues.

Autre version

Le processus de socialisation organisationnelle des "établis" face au changement de leur rôle prescrit : le cas des agents de la filière Transport-Mouvement de la SNCF


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

à

Informations

  • Sous le titre : Le processus de socialisation organisationnelle des "établis" face au changement de leur rôle prescrit : le cas des agents de la filière Transport-Mouvement de la SNCF
  • Détails : 1 vol. (665 p.)
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.