Lymphome NK/T et lymphomes T cutanés : Recherche et analyse de marqueurs fonctionnels (HACE1, CD 160 et KIR3DL2) : Implication de marqueurs biologiques dans la physiopathologie

par Nouhoum Sako

Thèse de doctorat en Hématologie, Oncologie

Sous la direction de Christian Schmitt.

Soutenue en 2014

à Paris 7 .


  • Résumé

    Les lymphomes T sont des maladies souvent agressives, de mauvais pronostic et résistantes aux traitements actuels. Dans la première partie de ce travail, j'ai étudié l'implication possible dans la physiopathologie du lymphome NK/T extra ganglionnaire de type nasal d'un gène suppresseur de tumeur potentiel (HACE1) associé à la délétion fréquente observée en 6q21. Les études ont montré que HACE1 (une E3 ubiquitine ligase), impliquée dans la régulation de plusieurs protéines importantes dans la biologie cellulaire, est sous exprimée au niveau transcrit (ARNm) chez ces malades et les lignées cellulaires. Par un faisceau d'arguments, j'ai montré que HACE1, bien qu'il soit sous exprimé au niveau ARNm, présente une protéine en quantité suffisante et parfaitement fonctionnelle. J'ai également montré que la surexpression de la protéine HACE1 dans les lignées de lymphome T n'a pas de conséquences ni sur la survie, ni la prolifération cellulaire. J'ai réorienté notre projet de recherche, à la suite de ces résultats, en défaveur de HACE1, sur les études de certains marqueurs NK (CD160, KIRDL2) retrouvés sur les cellules tumorales des lymphomes T cutanés. Le KIR3DL2 et le CD160 sont des marqueurs récepteurs CMH-I respectivement inhibiteur et activateur des cellules NK. Dans cette deuxième partie, j'ai identifié une population de cellules T dans la peau normale qui exprime ces deux marqueurs et pourrait être l'origine de la cellule tumorale dans le lymphome cutané. Mes résultats m'ont également permis d'émettre l'hypothèse de l'évolution de l'expression de ces 2 marqueurs avec le CD160 un marqueur des stades précoces et le KIR3DL2 un marqueur des stades tardifs du mycosis fongoïde.

  • Titre traduit

    NK/ cell lymphoma and cutaneous T cell lymphomas : Research and analysis of functional markers (HACE1, CD160 et KIR3DL2) Biomarkers involvement in the pathogenesis


  • Résumé

    T-cell lymphomas are aggressive diseases with resistance to current treatments and poor prognosis. In the first part of this work, I studied the possible involvement of tumor suppressor gene (HACE1) associated with the common deletion observed in 6q21 in the pathogenesis of NK / T extra nodal nasal type lymphoma (NKTCL). Research has shown that HACE1 (an E3 ubiquitin ligase), involved in the regulation of many important cellular proteins, is down expressed at the transcript level (mRNA) in these patients and cell Unes. By a range of argument, I showed that the endogenous protein of HACE1 is in fact present in sufficient quantities and functional. I also showed that overexpression of HACE1 protein in NKTCL cells Unes has no effect on either survival or cell proliferation. I refocused my research project on the study of some NK markers (CD160, KIR3DL2) found on cutaneous T cell lymphomas. The KIR3DL2 and CD160 are respectively MCH I inhibitor or activator receptor of NK cell. In this second part, I have identified a population of T cells CD4+ CD160+ KIR3DL2+ in normal skin, which could be the origin of cutaneous lymphoma. My results demonstrate that CD160 and KIR3DL2 are two important markers for cutaneous lymphocytes.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (160 p.)
  • Annexes : 262 réf.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2014) 231
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.