Application de l'optimum écotouristique au Sahara algérien : projet-pilote de mise en valeur écotouristique à Charouine (Wilaya d'Adrar)

par Cherifa Bensadek

Thèse de doctorat en Économie internationale et développement

Sous la direction de Xavier Richet et de Jean-Pierre Lozato-Giotart.

Le président du jury était Dalila Nedjraoui.

Le jury était composé de Xavier Richet, Jean-Pierre Lozato-Giotart, Dalila Nedjraoui, Liliane Bensahel, Erick Leroux.


  • Résumé

    S'engager dans le processus de mise en place de l'écotourisme dans les pays en voie de développement nécessite aujourd'hui, une réelle stratégie afin d'aider les décideurs à s'assurer de la durabilité des aménagements touristiques de leur territoire. Plus encore, s'agissant des espaces désertiques, il y a urgence à construire un modèle de mise en œuvre des projets écotouristiques applicables dans ces milieux vulnérables et basé sur le concept d'optimum écotouristique développé par Jean-Pierre LOZATO-GIOTART (2003, p.306) qui prône une synergie entre leurs différents composantes : intervenants, ressources (naturelles et culturelles), communautés locales et visiteurs… c'est-à-dire un "équilibre entre pratiques de loisirs et préservation des territoires d’accueil". La création d'une grille d'indicateurs d'écotourisme spécifique aux espaces désertiques est une approche qui pourrait aider à construire des programmes de développement selon les principes de l'optimum écotouristique. Aussi, l'application du concept de l'optimum écotouristique dans le sud-ouest du Sahara algérien, grâce au projet-pilote écotouristique à la Daïra de Charouine, située dans la wilaya d'Adrar, répond de façon appropriée aux stratégies de développement local des régions du Sud de l'Algérie, dont la grande majorité est cataloguée comme pauvres, bien que leurs richesses en biodiversité et culture aient déjà été recensées.Cette étude de cas ouvre une nouvelle vision sur la réflexion à mener à propos des indicateurs de durabilité en écotourisme en vue de leur application effective dans le contexte de planification et de gestion des projets dans les milieux désertiques.

  • Titre traduit

    Application of optimum ecotourism in the Algerian Sahara : Pilot project ecotourism development in Charouine (Adrar)


  • Résumé

    Launching the process of establishing ecotourism in developing countries requires today a real strategy to help decision makers to ensure the sustainability of tourism development in their territory. Furthermore, with regard to desert areas, there is urgency to build a model of implementation of ecotourism projects applicable in these vulnerable areas and based on the concept of ecotourism optimum developed by Jean-Pierre Lozato-Giotart (2003, p.306) that promotes synergy between their different components: actors, resources (natural and cultural), and visitors local communities ... that is to say, a "balance between recreation and conservation practices of the host territories". Creating a grid of indicators specific to desert areas ecotourism is an approach that could help build development programs based on the principles of ecotourism optimum. Also, the application of the concept of ecotourism in the optimum southwest of the Algerian Sahara, through the pilot project of ecotourism in the Daïra Charouine, located in Adrar, responds appropriately to local development strategies of the southern regions of Algeria, the vast majority is classified as poor, although their wealth in biodiversity and culture has already been identified. This case study opens a new vision to carry on thinking about sustainability indicators ecotourism for their effective implementation in the context of planning and project management in desert environments.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.