Les capacités développées par les organisations pour imiter : cas des banques marocaines de détail

par Bilal Bourkha

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Benoît Demil.


  • Résumé

    A la différence de nombreux travaux sur l’imitation, cette recherche propose une approche de l’imitationpar les capacités. L’objet de notre recherche est d’identifier les capacités qu’une organisation peutdévelopper pour réussir un processus d’imitation sur les marchés concurrentiels. Pour réaliser cetterecherche, nous avons défini et distingué différents types d’imitation et mobilisé l’approche par lescapacités dynamiques qui nous semble pertinente pour expliquer la mobilisation et la reconfiguration desressources et compétences d’une organisation pour réagir sur un marché. Empiriquement, nous avonschoisi d’étudier les décisions d’imitation prises sur le marché des cartes bancaires marocaines pouridentifier les capacités. Nous avons mis en place une méthodologie de recherche qualitative -l’étude decas multiples-, basée sur une approche abductive. Les résultats de l’étude montrent que les banquesmarocaines développent des capacités d’imitation (capacité d’absorption, capacités d’apprendre parobservation des concurrents, capacité de collecte d’informations et capacité de R&D imitative) enfonction du type d’imitation visée. Le type d’imitation dépend également de la taille d’une banque.Certaines de ces capacités sont considérées comme des capacités dynamiques. Ces résultats viennentenrichir les connaissances sur l’imitation et les capacités dynamiques. Cependant, ce travail présentecertaines limites inhérentes à la méthodologie choisie et propose des perspectives d’amélioration étantdonnée la jeunesse de l’approche par les capacités dynamiques.

  • Titre traduit

    The intention to imitate as a capability developed by organizations : the case of the moroccan retail banking sector


  • Résumé

    Contrary to past studies on imitation, this research proposes an approach from a capabilities perspective.Our objective is to identify the capabilities that an organization can develop in order for its imitationprocess to be successful in competitive markets. We identify, define and distinguish different types ofimitations using the concept of “dynamic capabilities” due to its potential to explain the organization’sreaction to the market through the mobilization and reconfiguration of its resources and competencies.To identify such capabilities, we investigate the decisions to imitate with respect to the banking cardsmarket using a qualitative research strategy with multiple case studies and an abductive approach. Theresults show that Moroccan retail banks develop imitation capabilities (absorptive capacities, learningcapabilities through the observation of competitotrs, capabilities to collect information, and R&Dimitative capacities) according to the sought type of imitation which depends to an extent on the size ofthe bank. Some of the developed capabilities are considered to be dynamic. These results contribute tothe current body of knowledge on imitation and dynamic capabilities. However, this research presentscertain limitations inherent to the adopted methodology; hence it suggests some improvements given thestate of infancy of the approach to imitation by the concept of dynamic capabilities.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.