La figure de l'habitant sur la perspective de l'économie du territoire

par João Alberto Rubim Sarate

Thèse de doctorat en Sciences du territoire

Sous la direction de Bernard Pecqueur et de Valmiria Carolina Piccinini.

Le président du jury était Claude Courlet.

Le jury était composé de Eber Marzulo.

Les rapporteurs étaient Jean-Paul Carrière, Eric Charles Henri Dorion.


  • Résumé

    Cette étude examine la relation entre les habitants et le territoire en trois territoires brésiliens, selon l'approche française de l'économie territoriale. On cherche à identifier les traits principaux de l'« habitant » dans ces territoires, comprendre comment l'habitant articule la vie familiale et le travail dans le territoire et analyser les effets de l'action de l'habitant sur le processus de développement territorial. En ayant pour base le cadre théorique, on a identifié six concepts clés qui contribuent ils pour l'analyse de l'habitant : territoire, proximité, ressources territoriales, mode d'habiter, réciprocité et quotidien. En utilisant cet ensemble théorique on a mis en place un « idéal-type » - théorique - d'habitant qui sert de paramètre pour l'analyse et l'interprétation des données. Comme nouveauté, la recherche propose le concept d'« engagement territorial » qui reflète le positionnement de l'habitant (niveau d'implication) face au territoire. L'engagement territorial peut être de type instrumental, normatif ou affectif. Ainsi, l'habitant est analysé en fonction de sa relation avec le territoire, entendu comme le mode d'habiter et non comme une catégorie prédéterminée, sociale, économique ou professionnelle. Il s'agit d'une étude qualitative exploratoire qui utilise l'étude de cas (plusieurs cas) comme stratégie de recherche, en ayant l'habitant comme unité d'analyse. La méthode d'analyse de contenu a été utilisée pour l'analyse des entretiens menés avec les acteurs locaux. Comme résultat, l'étude souligne la complexité des relations sociales, économiques, politiques et culturelles dans chaque territoire étudié et l'importance de comprendre les trajectoires sociale et historique de la vie locales pour faire la lecture et l'interprétation du territoire. L'étude renforce l'importance de l'habitant comme acteur social qui fait la (re)production de la réalité locale (les règles de jeu) dans son mode d'habiter (dans la vie familiale et le travail). On a identifié aussi la porosité du territoire par rapport à mobilité humaine sur le territoire (comme les touristes par exemple), en affectant la vie local. Finalement, on souligne le caractère éphémère (moment territoire) et la multiplicité du mode d'habiter (multiterritorialité), ce qui différencie l'habitant d'un espace et celui d'un autre selon la relation qu'il établit avec le territoire.

  • Titre traduit

    The inhabitant based on territory economics perspective


  • Résumé

    This study investigates the relationship between the inhabitant and the territory concepts in three Brazilian territories, according the French approach to the foundations of the territorial economy. We seek to identify the main features of the inhabitant in its respective territories, in order to understand how this “territorialized” social actor articulates work and home life in the territory, and to analyze the impacts of his/her actions in the local territorial development process. The inhabitant concept is based on a six elements theoretical framework from the literature review: territory, proximity, territorial resources, everyday life, reciprocity and mode of dwelling. Then, a categorization of an “ideal type” of inhabitant was constructed used as parameter for the data analysis and interpretations to identify the main features of the inhabitant in each context. As an innovative aspect, the research proposes the concept of “territorial engagement”, that reflects the type of relationship between the inhabitant and the territory, which can be instrumental, normative or affective. Therefore, the inhabitant is analyzed on the basis of their relationship with the territory, in other words, mode of dwelling, rather than a social, economic or professional predefined category. This is an exploratory qualitative research which uses the case study (multiple cases) as research strategy, and the inhabitant, as the unit of analysis. The content analysis technique was used for the analysis of the interviews with the local actors. The study points to the complexity of social, economic, political and cultural relationships in each territory and the importance of their socio-historical trajectory for understanding each one. The results show the importance of the inhabitant as a social actor who reinforces local life (game rules) in your mode of dwelling. We also realized the territories porosity face the changes due to human mobility (as the tourists presence, for example) impacting in the inhabitants life. Finally, it was possible identify the ephemeral feature (territory moment) and the multiplicity (multiterritoriality ) of the modes of dwelling, which differentiates the inhabitant of one place to another according the relationship established with the territory.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de Documentation. LLSH Collections numériques.
  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Chambéry-Annecy). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Bibliothèque électronique.
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation. STM. Collections numériques.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.