Libéralisation des échanges commerciaux internationaux : quels ajustements et quelles conséquences pour les ménages et les entreprises

par Guy Lalanne

Thèse de doctorat en Analyse et politique économiques

Sous la direction de Thierry Verdier.

Soutenue en 2014

à Paris, EHESS , dans le cadre de École doctorale d'Économie (Paris) .

Le jury était composé de Lionel Fontagné, Gianmarco I. P Ottaviano.

Les rapporteurs étaient Gregory Corcos, Marcelo Olarreaga.


  • Résumé

    Les deux premiers chapitres examinent les stratégies des entreprises afin d'atteindre les marchés étrangers, sur données françaises. Le premier chapitre montre que les entreprises ont rencontré des difficultés pour saisir l'opportunité que constitue l'ouverture des marchés étrangers suite à la signature de l'Uruguay Round. Cela signifie que l'économie française ne parvient pas à bénéficier de l'ensemble des gains potentiels au commerce. Le second chapitre met en évidence le rôle des grossistes afin de contourner certaines des difficultés rencontrées par les entreprises cherchant à exporter. Un modèle théorique explique la présence des grossistes pour mutualiser les coûts fixes à l'exportation. Les grossistes permettent ainsi aux entreprises d'atteindre des marchés plus difficiles et constituent des catalyseurs de l'exportation des entreprises dont la compétitivité est proche du seuil nécessaire pour pouvoir exporter. Ensuite, les prédictions de ce modèle sont testées sur des données françaises, confirmant ce double rôle des grossistes. Les deux chapitres suivants se penchent, d'un point de vue théorique, sur les questions de distribution des bénéfices liés au commerce international. Ces chapitres cherchent à appréhender simultanément la formation des patrimoines et celle des attitudes face au commerce international. Dans un premier temps, il sera question de l'acquisition de capital humain. Dans un second temps, est étudié le rôle du patrimoine immobilier dans la formation des attitudes face au commerce international. Le patrimoine immobilier permet de prendre en compte une dimension régionale des effets du commerce international, jusque-là négligée.


  • Résumé

    The first two chapters study the strategy of firms in serving foreign markets, using French data. The first chapter shows that firms had difficulties in grasping the opportunity offered the foreign markets opening resulting from the Uruguay Round agreement. It reveals that the French economy did not benefit from the potential gains of trade. The second chapter put the emphasis on the role of wholesalers in helping firms to export. A theoretical model explains the use of wholesalers to share the fixed costs of exporting. The wholesalers allow firms to reach more difficult markets and act as a catalyst for the exports of firms whose competitiveness is close to the export rentability threshold. Then the predictions of this model are confronted with the French data, confirming this two-sided role of wholesalers. The next two chapters are theoretically addressing the issue of the distribution of the grains from trade. These chapters simultaneously consider the accumulation of human or physical capital and the formation of attitudes towards trade. The third chapter focuses on human capital. The fourth one studies the role of real estate in shaping the attitudes towards trade. Real estate also allows to take into account the regional dimension of gains from trade, that have largely been disregarded until now.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (240 p.)
  • Annexes : Bibliogr. à la fin des chapitres. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2014-145
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.