Law and (Re)Order : Impact of Category-Stretching Strategies on Firms' Performance and Evaluation. The Case of the Corporate Legal Services Market (2000-2010)

par Lionel Paolella

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Rodolphe Durand.

Soutenue le 17-12-2014

à Jouy-en Josas, HEC , dans le cadre de École doctorale Sciences du Management Gestion-Organisation-Décision-Information (Paris) , en partenariat avec Groupement de Recherche et d'Etudes en Gestion à HEC / GREGH (laboratoire) .

Le président du jury était Hélène Rainelli-Weiss.

Le jury était composé de Olivier Chatain.

Les rapporteurs étaient Damon J. Phillips, Ezra W. Zuckerman.

  • Titre traduit

    Le Droit et le (Dés)Ordre : L'Impact des Stratégies d'Extensions Catégorielles sur la Performance et l'Evaluation des Entreprises. Le Cas du Marché des Cabinets d'Avocats d'Affaires (2000-2010)


  • Résumé

    Cette thèse examine comment les catégories de marché -ensembles qui partagent des similarités cognitives et culturelles- impactent la performance et l'évaluation des entreprises.Le consensus répandu dans la littérature indique que les organisations qui évoluent dans plus d'une catégorie sont sanctionnées tant au plan économique que social.Remettant en cause ce consensus actuel sur "l'impératif catégorique", cette thèse avance l'idée que les acteurs d'un marché ont un rôle plus complexe que simplement réprimer toute violation des catégories établies. Aussi dans ce contexte, être engagée dans plusieurs catégories de marché pour une organisation à la fois améliore son évaluation sociale mais réduit sa performance en cas de perceptions divergentes de ses affiliations catégorielles. Les données empiriques de cette thèse portent sur les cabinets d'avocats d'affaires dans trois grandes métropoles (New-York, Paris et Londres) au cours d'une décennie (2000-2010). Les cabinets d'avocats multi-services - ceux qui exercent dans plusieurs domaines du droit- obtiennent une meilleure évaluation de la part des clients tant au niveau global du cabinet que pour chacune de leurs spécialités juridiques. Toutefois, les désaccords entre clients en terme d'évaluation portant sur chacune des spécialités juridiques offertes détériorent la performance financière des cabinets. Cette thèse approfondit notre compréhension du rôle que jouent les catégories sur les marchés et les stratégies d'extensions catégorielles que les entreprises mettent en oeuvre. Ce travail contribue également aux études sur le champ juridique et a des implications pour la conduite stratégique des cabinets d'avocats d'affaires


  • Résumé

    This dissertation explores how market categories - clusters that share cognitive and cultural similarities - impact firms' performance and evaluation. Pervasive consensus in literature indicates organizations that do not fall into a single category suffer economic and social disadvantages.Unsettling this current consensus about the categorical imperative, this dissertation advocates that external audiences have a more complex role than simply patrolling the boundaries and sanctioning any infringement of established categories. They scrutinize categories in various ways depending on their needs. They infer some characteristics of firms from one category membership to another. They diverge about the category memberships and evaluation of firms. This dissertation provides evidence that in such cases, spanning categories both leads to positive social evaluations for organizations, but decreases performance in case of inconsistency across categories. Empirically I study the corporate legal services market in three major financial locations (New-York City, Paris and London) over a decade (2000-2010). My findings are twofold:(i) multi-category law firms- those that are engaged in several practice areas of law - receive better social evaluation from clients both at the firm level and at the practice area level; (ii) disagreement among clients' evaluation about law firms' practice areas undermines their financial performance. This dissertation deepens our understanding of the role that categorical structures play in markets and the category-stretching strategies firms implement to better navigate the "category map". This work contributes also to research in legal studies and has implications for law firms' business development


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Ecole des hautes études commerciales. Centre de documentation.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.