Bien-être subjectif et indécision vocationnelle : une comparaison interculturelle.

par Laurent Sovet

Thèse de doctorat en Psychologie de l'orientation scolaire et professionnelle

Sous la direction de Jean-Luc Bernaud.

Soutenue le 19-11-2014

à Paris, CNAM , dans le cadre de École doctorale Abbé Grégoire (Paris) , en partenariat avec Centre de recherche sur le travail et le développement (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Jérôme Rossier.

Le jury était composé de Jean Guichard.

Les rapporteurs étaient Pascale Desrumaux-Zagrodnicki, Evelyne Fouquereau.


  • Résumé

    Le bien-être subjectif se définit comme une approche hédonique du bonheur renvoyant à une évaluation générale de sa propre vie dans ses dimensions cognitives et affectives. Bien que ce concept ait fait l’objet d’une littérature scientifique abondante, peu de travaux ont porté explicitement sur ses relations avec la construction du choix d’orientation scolaire et professionnelle. Notre revue de la littérature met également en évidence l’opposition des approches ascendantes et descendantes dans l’étude des liens en ces variables rendant le sens de la causalité particulièrement complexe à appréhender. Ainsi, l’objectif de cette thèse est d’apporter une meilleure compréhension aux relations entre le bien-être subjectif et l’indécision vocationnelle. De même, afin de tester le rôle des caractéristiques individuelles et contextuelles, nous avons inscrit notre étude dans une comparaison interculturelle interrogeant des étudiants sud-coréens, étatsuniens et français. La première partie de nos résultats est largement consacrée à l’étude de la validité psychométrique des outils utilisés dans les différents contextes cibles tandis que la deuxième partie s’intéresse davantage à l’analyse des relations entre le bien-être subjectif et l’indécision vocationnelle. Une série de trois études fut conduite dans chaque pays cible dans le but d’examiner successivement le rôle modérateur des caractéristiques individuelles, des traits de la personnalité et du bien-être psychologique. Les résultats indiquent globalement que le bien-être subjectif est significativement associé à l’indécision vocationnelle quel que soit l’échantillon considéré bien que plusieurs effets modérateurs soient observés. À partir de notre revue de la littérature et des résultats obtenus, un modèle théorique des relations entre le bien-être subjectif et l’indécision vocationnelle est proposé différenciant les modèles ascendants et descendants par des mécanismes distincts. L’implication de ces résultats autour d’une vision holistique de l’individu est discutée dans des perspectives théoriques et pratiques.

  • Titre traduit

    Subjective well-being and career indecision : a cross-cultural comparison


  • Résumé

    Subjective well-being may be defined as a hedonic approach of happiness referring to an overall evaluation of individual’s life integrating both cognitive and affective components. Although that concept has been the focus of a considerable scientific literature, few research explored explicitly its relationships with career decision-making process. Our literature review highlighted the opposition between bottom-up and top-down approaches in the study of the relationships between these two variables making particularly complex to determine the causal direction. Thus, the purpose of this thesis was to bring a better understanding on the relationships between subjective well-being and career indecision. Also, in order to test the role of individual and contextual characteristics, we conducted a cross-cultural comparison which include Korean, US, and French college students. The first part of our results was devoted to explore the psychometric properties of several instruments used in the different countries while the second part was more focused on the analysis of the relationships between subjective well-being and career indecision. A series of three studies were conducted in each target country for examining successively the moderator role of individual characteristics, personality traits, and psychological well-being. Overall, results showed that subjective well-being was significantly associated with career indecision across samples despite several moderator effects were observed. Based on our literature review and results, we developed a theoretical model integrating subjective well-being and career indecision while arguing distinctive mechanisms in bottom-up and top-down approaches. The implications of those results toward a holistic approach of individual counseling are discussed in both research and practical directions.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Conservatoire national des arts et métiers (Paris). Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.